Cet article date de plus de neuf ans.

Federer retrouve Benneteau pour un remake

Trois semaines après leur deuxième tour de Wimbledon en cinq sets, Roger Federer et Julien Benneteau se retrouveront au deuxième tour des JO. Les deux hommes ont respectivement dominé Alejandro Falla et Mikhail Youznhy. Gilles Simon s'est lui aussi qualifié. Chez les dames, Alizé Cornet a prouvé qu'elle méritait son invitation en dominant Tamira Paszek.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Roger Federer a connu des entames plus faciles. Arrivé à Wimbledon avec la lourde étiquette de favori, le Suisse a dû batailler pour se qualifier pour le second tour. Opposé au Colombien Alejandro Falla, celui face à qui il avait dû sauver une balle de match au premier tour de Wimbledon en 2010, "Rodgeur" est passé par tous les états avant de s'imposer pour  s'imposer 6-3, 5-7, 6-3.

Il a d'abord connu un match facile en obtenant trois balles de match sur service adverse à (6-3, 5-3). Mais après les avoir laissé passer, le Bâlois est curieusement sorti de sa rencontre. Il a fallu qu'il bataille dans la troisième manche pour finalement réaliser le break décisif à (4-3). Au prochain tour, il retrouvera une bonne connaissance : Julien Benneteau.

La belle histoire continue pour le Bressan. Qualifié in extremis pour la compétition après le forfait de Gaël Monfils, le Français a disputé un premier tour convainquant face à Mikhail Youznhy, vaincu 6-4, 6-2. Son match contre Federer sera certainement l'affiche la plus explosive de ce début de compétition. Il y a trois semaines, le All England Club avait retenu son souffle en voyant Roger Federer malmené par un Julien Benenteau des grands jours. Le Bressan avait mené deux manches à rien avant de s'incliner en cinq sets. Un scénario qui, s'il s'était produit aux JO, lui aurait offert la victoire (*).

Simon et Cornet de la fête

Gilles Simon est venu se joindre à la fête des tricolores. Le Niçois s'est défait facilement du Kazakh Mikhail Kukushkin 6-4, 6-2 en 74 minutes. Au prochain tour, il retrouvera le Bulgare Grigor Dimitrov, 53e joueur mondial, face à qui il sera favori.

Et les dames n'ont pas été en reste. Ou plutôt "la" dame. Alizé Cornet, seule représentante française engagée en simple a justifié sa wild-card en dominant l'Autrichienne Tamira  Paszek 7-6 (7/4), 6-4. L'Autrichienne avait pourtant de sérieuses références sur gazon après on titre un peu avant Wimbledon à Eastbourne face à Angelique Kerber. Cette victoire est déjà un exploit pour Cornet, numéro 2 française, et incertaine de participer à la compétition il y a encore quelques semaines. Au prochain tour, elle retrouvera Daniela Hantuchova, victorieuse face à la Chinoise Na Li (N.10).

(*) Les matchs se disputent au meilleur des trois sets, à l'exception de la finale

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.