Cet article date de plus de neuf ans.

Christophe Guénot valide aussi son ticket

Deux semaines après la qualification de son frère Steeve (- 66 kg), Christophe Guénot (-74 kg) s'est qualifié pour les jeux Olympiques de Londres de lutte gréco-romaine en atteignant la finale du 3e et dernier tournoi de qualification, samedi à Helsinki.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Guénot  (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

Médaillé de bronze au  tournoi des Jeux de Pékin il y a quatre ans, l'aîné des frères Guénot entend bien défendre ses chance de médaille Outre-Manche. La lutte tricolore compte à présent cinq représentants pour la compétition olympique qui se tiendra du 28 juillet au 12 août prochain.

Didier Pais (lutte libre, -60kg), Tarik Belmadani  (gréco-romaine, -60kg) et Mélonin Noumonvi (gréco-romaine, -84kg) étaient en effet déjà qualifiés. Dimanche, cinq autres lutteurs français tenteront de se qualifier: en gréco-romaine, Yannick Szczepaniak (-120 kg) et en lutte  féminine, Vanessa Boubryem (-48 kg), Anna Gomis (-55 kg), Audrey Prieto (-63  kg) et Cynthia Vescan (-72 kg).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.