Ski de bosses : Perrine Laffont forfait par précaution pour le parallèle de l'Alpe d'Huez

La Française a chuté vendredi 17 décembre en finale de l'épreuve individuelle de ski de bosses. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La skieuse française Perrine Laffont à Park City, dans l'Utah (Etats-Unis), le 4 février 2021. (GREGORY SHAMUS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Victime d'une chute la veille lors de l'épreuve individuelle de l'étape de Coupe du monde de ski de bosses de l'Alpe d'Huez, la Française Perrine Laffont a déclaré forfait samedi par précaution pour le parallèle, a annoncé l'encadrement tricolore. A un mois et demi des JO de Pékin, où elle constituera l'une des meilleures chances de médaille française, la championne olympique 2018 a préféré renoncer pour favoriser sa récupération.

Touchée à la tête et aux côtes

"Perrine a fait une commotion cérébrale suite à sa chute. Cela ne lui permet pas de courir aujourd'hui", a fait savoir dans un communiqué Olivier Matarese, médecin de l'équipe de France de ski de bosses. "Elle va bien. Elle va récupérer rapidement", a-t-il rassuré. "Elle a des capacités de récupération développées et il n'y a pas de soucis particuliers pour le reste de sa saison".

L'entraîneur de l'équipe de France de ski de bosses Ludovic Didier avait fait savoir que sa protégée souffrait de douleurs aux côtes et que son moral avait été touché alors qu'elle se faisait une joie de concourir pour une fois devant le public français.

"Pas de soucis particuliers pour le reste de sa saison"

"Je suis évidemment très déçue de ne pas avoir atteint mes objectifs sur cette Coupe du monde en France qui me tenait à coeur", a déclaré samedi Laffont dans un communiqué. "J'ai voulu certainement trop bien faire et j'ai chuté, ce qui ne m'arrive pas souvent".

"Je me sens bien aujourd'hui mais mon encadrement ne veut pas prendre de risques pour la suite de la saison", a-t-elle ajouté. ""Je vais maintenant me reposer et prendre quelques jours de vacances en famille avant de reprendre les entraînements fin décembre".

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.