Cet article date de plus de deux ans.

JO 2022 : "Elle ne s'est pas lâchée à 100%", analyse Guilbaut Colas après la 4e place de Perrine Laffont

L'ancien champion du monde de ski de bosses et consultant pour France Télévisions revient sur la finale malheureuse de la Française, dimanche. 

Article rédigé par franceinfo: sport, Vincent Daheron - De notre envoyé spécial à Zhangjiakou
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Perrine Laffont après la finale olympique du ski de bosses, où elle a terminé à la 4e place, dimanche 5 février.  (MARCO BERTORELLO / AFP)

Pas de podium pour Perrine Laffont ! La tenante du titre a échoué à la 4e place lors de la finale du ski de bosses des Jeux olympiques de Pékin, dimanche 6 février. La stupeur et la déception à peine digérées, place à l'analyse. Guilbaut Colas, champion du monde de la discipline chez les hommes en 2011 et consultant pour France Télévisions, revient sur la finale de Perrine Laffont. 

Franceinfo:sport : Qu’est ce qu’il a manqué pour que Perrine Laffont monte sur le podium aujourd’hui ?
Guilbaut Colas : Il a manqué son ski, elle ne s’est pas exprimée à 100%. Il y avait de la retenue dans son ski, dans ses sauts. Elle ne s’est pas lâchée à 100 %. Du coup, elle est passée à côté du podium.

Qu’avez-vous pensé de son premier run ?
Son tout premier run est bien. Elle finit deuxième, elle se fait d’ailleurs un petit peu sous-noter, je l’aurais mise première. Belle prestation. Puis petit à petit, elle descend d’un cran, elle a un ski de plus en plus dur, des petites fautes, des petits accrocs, une vitesse linéaire de plus en plus faible, alors que normalement on accélère. Il faut passer la seconde, ce qu’elle n’a pas fait. C’est la vie, il faut relativiser. C’est sûr que c’est un petit peu frustrant vu le potentiel qu’elle a et tout ce qu’elle a mis en place.

Perrine Lafont se qualifie sans problèmes pour la deuxième manche de la finale de ski de bosses, avec un score de 79,86.
Ski acrobatique (F) : la première manche de Perrine Lafont Perrine Lafont se qualifie sans problèmes pour la deuxième manche de la finale de ski de bosses, avec un score de 79,86.

Sur le deuxième run, elle fait deux petites fautes qu’elle n’a pas faites sur le premier. Quelles sont ces fautes et ont-elles pu entamer sa confiance ?
C’est une petite faute de reprise du premier saut, où elle est un petit peu dure et elle se fait un peu ouvrir par une bosse. Et pareil dans l’entrée de la zone de freinage du deuxième saut, elle fait une petite faute, elle est un peu mal placée, mauvais timing, du coup, ça la met un petit peu loin pour le run d’après. Et au lieu de tout lâcher comme l’a fait l’Américaine, elle n’a pas su le faire. C’est comme ça, c’est frustrant pour elle, le staff, les amis, la famille et les partenaires.

Championne olympique en titre, Perrine Lafont atteint le dernière manche de la finale du ski de bosses avec une manche à 77,62 points sur son deuxième run.
Ski acrobatique (F) : la deuxième manche de Perrine Lafont Championne olympique en titre, Perrine Lafont atteint le dernière manche de la finale du ski de bosses avec une manche à 77,62 points sur son deuxième run.

Sur le 3e run, est-ce qu’il y a une faute ?
Sur le troisième run justement, il n’y a rien qui se passe, c’est un peu le problème. Elle fait son run, ça manque d’agressivité, de vitesse linéaire. Les sauts manquent d’amplitude. Tout cela cumulé... À ce niveau-là, les concurrentes ne lui ont pas fait de cadeau. C’est ce manque d’engagement dans son ski. Il y a eu un run sur la retenue, tout simplement.

Championne olympique en titre, Perrine Laffont n'a pas conservé son titre à Pékin. Avec une dernière manche à 77,36 points, l'Ariégoise termine au pied du podium.
Ski acrobatique (F) : Perrine Laffont au pied du podium en ski de bosses Championne olympique en titre, Perrine Laffont n'a pas conservé son titre à Pékin. Avec une dernière manche à 77,36 points, l'Ariégoise termine au pied du podium.

Camille Cabrol a dit que la piste était selon elle "assez simple", ça peut être une explication ?
C’est vrai qu’il y a eu très très peu de déchet, c’est rare. C’est sur que plus la piste est technique, mieux c’est pour Perrine, qui est une grosse technicienne. Vu que c’était une piste facile, les autres ont aussi pu s’exprimer en saut et sortir leur épingle du jeu. Elles ont lâché les chevaux alors que Perrine a rétrogradé au lieu de passer une vitesse.

Championne olympique en titre de ski de bosses et dominatrice sur l'olympiade passée, Perrine Laffont repart de ces Jeux olympiques de Pékin 2022 avec la déception de la quatrième place.
Ski acrobatique (F) - Perrine Laffont : « J'ai eu du mal à me relâcher » Championne olympique en titre de ski de bosses et dominatrice sur l'olympiade passée, Perrine Laffont repart de ces Jeux olympiques de Pékin 2022 avec la déception de la quatrième place.

Avec deux 4es places assez cruelles et aucune médaille, c’est un bilan décevant pour le ski de bosses dans ces Jeux ?
C’est super décevant. Pour Ben, c’est totalement autre chose : il a fait ce qu’il avait à faire, il a été super sur toute la semaine d’entraînement. Il a été génial sur toute la “super finale”, il méritait largement d’être sur le podium. Il s’est fait un peu voler par les juges, on n’a pas compris avec Maxence ou avec les coachs. C’est frustrant de le voir passer à côté alors qu’il avait clairement fait le boulot. Mais ce n’est pas du tout de sa faute. Pour Perrine, qui est largement capable d’aller chercher un podium olympique, elle n’a pas fait ce qu'il y avait à faire, elle s’est bridée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.