Jeux olympiques d'hiver de Pékin : la neige 100 % artificielle des pistes de ski crée la polémique

Publié Mis à jour
JO Pékin : la neige 100% artificielle des pistes de ski créent la polémique
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Debraux, P.Lafon, A.Matteoli, A.Merle R.Mathe, S.Giaume, V.Roussel, J.Cordier - France 2
France Télévisions

Aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin, les premières épreuves de ski ont déjà commencé. Les athlètes évoluent sur des pistes dont la neige est totalement artificielle. Cela crée la polémique, car les pistes ont été fabriquées de toute pièce, au détriment de l'environnement.

Un long couloir teinté de blanc, pour la première fois de l’histoire, les Jeux olympiques sont organisés avec une neige 100 % artificielle. Pendant plusieurs semaines, 365 canons à neige vont alimenter les sites olympiques de Pékin (Chine) avec deux millions de cubes d’eau. C’est une aberration pour les associations écologistes. Le sujet est sensible parmi les athlètes. "Forcément, j’aurais préféré un endroit avec de la neige naturelle et je crois qu’il ne faut pas hésiter à le dire pour espérer que les prochains événements prennent en compte la préservation de l’environnement", pense Chloé Trespeuch, snowboardeuse française.

Prendre en compte l’environnement


 Pourtant, les autorités chinoises vantent leur respect de l’environnement avec des panneaux solaires et des bus roulant à l’hydrogène. Mais les pistes ont été construites sur un site naturel protégé qui n’était pas destiné aux sports d’hiver. Ce n'est pas la première fois que les pays ont recours à de la neige artificielle pour les Jeux olympiques.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.