Jeux olympiques 2022 : le sport au premier plan pendant 15 jours à Pékin

Publié
Jeux olympiques 2022 : le sport au premier plan pendant 15 jours à Pékin
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Ricottier, H. Horoks - France 2
France Télévisions

Les Jeux olympiques d’hiver portent bel et bien les symptômes du moment : une cérémonie boycottée par de nombreux pays, Xi Jinping qui accueille Vladimir Poutine, à cela ajoutons une pandémie, née sur le sol chinois, dont on ne connaît toujours pas l’origine, et qui force les athlètes à vivre au cœur d’une stricte bulle sanitaire.

La flamme olympique s’embrase, et avec elle le nid d’oiseau, le stade national chinois. Pékin est officiellement la première ville à accueillir les Jeux d’hiver après ceux d’été, en 2008. Avec 3 000 figurants contre 14 000 en 2008, la Chine a voulu une cérémonie sobre, célébrant sa jeunesse. Sur la glace, des patineurs jouent avec la lumière, et 91 pays défilent dans le froid glacial de Pékin, à moins 6 degrés.

Un stade aux deux tiers vide

Les tricolores immortalisent ce moment avec leur téléphone. Il y avait seulement 26 athlètes français dans le stade, vendredi 4 février, les autres étant logés trop loin de Pékin pour faire le déplacement. Avec leurs porte-drapeaux, Tessa Worley et Kevin Rolland, les Bleus forment sur la piste le V de la victoire. La cérémonie a eu lieu devant un stade aux deux tiers vide. Dans les tribunes se trouvaient uniquement des invités, dont le président russe Vladimir Poutine. Malgré le contexte, pendant 15 jours à Pékin, c’est le sport qui sera au premier plan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.