Paris 2024 entre sport et diplomatie

écouter (3min)

Cécilia Berder, membre de l'équipe de France d'escrime, fait le tour de l'actualité olympique et paralympique en vue des Jeux de Paris en 2024. Cette semaine, on parle de sport et de diplomatie, deux univers qui cohabitent très bien.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Plus de 27 millions de personnes vivent désormais dans une ville labellisée Terre de Jeux 2024.  (TERRE DE JEUX PARIS 2024)

Le programme Terre de Jeux continue de grandir pour faire rimer sport et diplomatie. Programme proposé par Paris 2024, il permet aux villes françaises de candidater pour recevoir le label Terre de Jeux. L'objectif de ce label consiste à mobiliser les communes et leurs habitants pour mettre plus de sport dans la vie de chacun, et de laisser un héritage une fois les Jeux terminés.

De vrais enjeux diplomatiques

Ce programme révèle aussi de vrais enjeux diplomatiques car il s'ouvre désormais aux ambassades françaises. 34 ambassades dans le monde ont rejoint la communauté Terre de Jeux. Cette nouvelle ambition permettrait aux deux millions de français vivant à l'étranger, de vivre pleinement l'aventure des Jeux.

Tokyo, Copenhague, Dakar, Sarajevo, Bruxelles sont par exemple des ambassades où des activités Terre de Jeux ont déjà vu le jour. Les objectifs de ces activités sont simples : valoriser le savoir-faire de la France en tant que terre d’accueil de grands événements sportifs et mettre en avant les valeurs universelles du sport, de l’olympisme et du paralympisme.

La réussite sportive peut être le reflet de la réussite d’un État

Si on retrace l'histoire, le sport a souvent permis de représenter un régime. Les exemples de la période de la guerre froide ou les Jeux de Berlin en 1936 l'illustrent. A cette époque, les sportifs étaient presque à l'image des machines de guerre. Aujourd'hui, avec le sport on parle davantage de soft power. Le soft power permet de s'imposer sur le plan international sans utiliser de puissance militaire. La Corée du Sud avec ses phénomènes culturels – le film Parasite, la série Squid Game ou la musique la K-Pop – sont des outils très performants pour s'imposer à l'échelle mondiale. 

Paris et ses Jeux olympiques et paralympiques vont être au centre du monde durant les trois prochaines années. C'est une occasion en or d'accueillir toutes les nations sur son territoire, d'augmenter sa fréquentation touristique, de favoriser les échanges diplomatiques avec d'autres chefs de gouvernement et de véhiculer une image liée aux valeurs du sport telles que la paix, l'amitié, le dépassement de soi et le respect.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.