Paris 2024 : à Roland-Garros, le court Suzanne-Lenglen poursuit sa mue en vue des Jeux olympiques

Le Comité d'organisation de Paris 2024 a présenté, lundi, les avancées des travaux du deuxième grand court porte d'Auteuil lors de la tournée des sites olympiques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le court Suzanne-Lenglen, à Roland-Garros, est en travaux avant les Jeux olympiques de Paris 2024. (MAYLICE LAVOREL / FRANCEINFO: SPORTS)

D'immenses échaffaudages, grues et machines de chantier, l'écho des scies et des barres de fer... Les abords du court Suzanne-Lenglen, à Roland-Garros, ne ressemblent plus vraiment à ce que les amoureux du tennis ont l'habitude de voir tous les ans porte d'Auteuil. A l'occasion de la tournée des sites olympiques, le Comité d'organisation des Jeux de Paris a fait le point, lundi 19 septembre, sur les avancées des travaux de modernisation de l'enceinte. Car c'est ici qu'auront lieu les épreuves olympiques de tennis, de para-tennis et de boxe.

Les tours présentes aux quatre coins du court ont été rabotées et la tribune des commentateurs a été rabaissée pour permettre au nouveau toit de se déployer. (MAYLICE LAVOREL / FRANCEINFO: SPORTS)

Inauguré en 1994, le court Suzanne-Lenglen s'offre une restructuration dans l'optique de l'accueil des Jeux à Paris. Le plus gros changement concerne l'ajout d'un toit, comme sur le court Philippe Chatrier depuis 2020. Mais la couverture du deuxième grand court ne ressemblera pas à celle du Central. "On est en train de créer une architecture horizontale plane qui viendra surplomber l'architecture actuelle, à laquelle on ne touche pas", a expliqué Sophie Vessiere, la directrice du projet. De cette structure en forme de "U" sortira une toile mobile qui pourra se plier et se déplier au-dessus de l'enceinte. Un hommage à la jupe plissée de Suzanne-Lenglen.

Le toit installé à l'été 2023

"Nous avons l'ambition d'abriter le court et les spectateurs de la pluie, mais aussi de conserver un court en plein air", a-t-elle ajouté. "Il pourra toujours être battu par les coups de vent, ou subir les effets du froid", a confirmé le président de la Fédération française de tennis (FFT) Gilles Moretton.

La charpente métallique qui soutiendra le futur toit est déjà visible contre les tribunes du court Suzanne-Lenglen. (MAYLICE LAVOREL / FRANCEINFO SPORTS)

Démarré en juillet 2021, le chantier se poursuit et s'interrompt au rythme des compétitions porte d'Auteuil. La première phase, qui concernait la création des fondations pour soutenir la nouvelle structure, est terminée. La deuxième phase est toujours en cours, avec la création de la charpente, un immense assemblage de modules de barres métalliques. La structure sera terminée avant le début des Internationaux 2023, qui marqueront une nouvelle fois l'interruption du chantier. La toile sera le dernier élément installé, en juillet 2023. Et l'écrin sera fin prêt pour les futures échéances.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.