Jeux olympiques : "Je ne lâcherai rien tant que je n'aurais pas cette médaille" promet Samir Aït Saïd

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jeux olympiques : "je ne lâcherai rien tant que je n'aurais pas cette médaille" promet Samir Aït Saïd
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gymnaste Samir Aït Saïd, arrivé au pied du podium lors de l'épreuve des anneaux, revient sur sa blessure et son parcours. Il reste focalisé sur ses objectifs pour Paris 2024.

Le 13 Heures recevait le porte-drapeau Samir Aït Saïd, dimanche 8 août. L'athlète a échoué à l'épreuve des anneaux en gymnastique et s'est retrouvé au pied du podium. Il est revenu sur sa déception sur France 2. "Bien sûr, je suis très déçu, parce que je n'ai pas pu m'exprimer comme je le voulais". Le sportif était blessé au biceps, mais selon lui, "ce n'est pas une excuse". Après de bonnes épreuves de qualification, Samir Aït Saïd s'est fait une déchirure trois jours avant la finale. 

Une médaille à Paris ?

"J'ai fait comme j'ai pu, mais malheureusement tout le travail qui a été fait en amont n'a pas payé le jour J, mais ce n'est pas grave, ça paiera chez moi, dans mon pays à Paris", espère-t-il, avant d'annoncer : "je ne lâcherai rien tant que je n'aurais pas cette médaille olympique". Le gymnaste a justement commencé à pratiquer à Paris. En 2024, la boucle pourrait bien être bouclée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.