Vidéo JO 2021 - Samir Aït Saïd : "Je devais déclarer forfait, je n'arrivais pas à monter sur les anneaux"

Publié Mis à jour
La déception et la détresse de Samir Aït Saïd après sa quatrième place au concours des anneaux dominé par la Chine avec les médailles d'or et d'argent pour Yang Liu et Hao You. Le Grec Eleftherios Petrounias s'adjuge le bronze.
Article rédigé par
France Télévisions

Le Français, 4e aux anneaux, était blessé au bras lors de la finale, lundi.

Samir Aït Saïd n'a pas caché son émotion après sa 4e place en finale des anneaux, lundi 2 août, lors des Jeux olympiques de Tokyo. "Il y a de la tristesse, c'est une déception, a-t-il expliqué. J'ai bossé dur et ça n'a pas payé." 

Touché au bras vendredi

Le gymnaste français a révélé souffrir du bras depuis le début de la compétition. "Il y a trois jours j'ai entendu un clac dans mon biceps, j'ai lâché les anneaux direct, a-t-il reconnu. Je devais déclarer forfait, je n'arrivais pas à monter sur les anneaux." Avant la finale, Samir Aït Saïd n'a pas pu s'échauffer. "Mes coaches m'ont demandé si je voulais m'arrêter, a-t-il expliqué au micro du comité olympique international. Non, ce n'est pas possible de m'arrêter. J'ai fait une promesse.

Un coup dur, alors que le Français avait bataillé pour revenir de sa grave blessure survenue à Rio, en 2016. "Il faut toujours qu'il m'arrive quelque chose, a regretté Aït Saïd. Il était hors de question que je fasse forfait. Si ça devait péter, ça péterait là-haut. Je vais aller faire des examens, là, il y a quelque chose."

Malgré cette gêne, le Français a terminé 4e du concours, à seulement 0.300 point de la médaille de bronze. "Il n'y a aucune excuse, 4e ça ne me va pas" a-t-il assuré, avant de prendre rendez-vous avec les Jeux 2024 : "À Paris, ça ne va pas être pareil."  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gymnastique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.