Info franceinfo Paris 2024 : la marque française Komorebi va habiller l'équipe olympique du Népal

C'est un partenariat original et inédit qui a été noué entre le comité olympique népalais et Valentin Denieul, fondateur de la jeune marque spécialisée dans les tee-shirts.
Article rédigé par Théo Uhart, Xavier Allain
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
C'est lors d'un voyage au Népal que le jeune entrepreneur français Valentin Denieul a contacté le Comité olympique local. (THEO UHART / FRANCEINFO)

Un Français pour habiller le Népal. C'est le projet original de Valentin Denieul, et sa jeune marque Komorebi, qui fabrique habituellement des tee-shirts de couleur unie, sur lequel est apposé le drapeau d'un pays choisi par le client. Mais le chef d'entreprise, qui œuvrait encore il y a quelques années dans la finance, voulait absolument participer aux Jeux olympiques de Paris... à sa manière. Alors, il imagine un projet fou pour sa petite marque de vêtements - qui tient de l'expression japonaise qui désigne la lumière du soleil qui filtre à travers les feuilles des arbres - : habiller une délégation toute entière.

Et comme souvent, fois, tout commence par un voyage et un peu de culot. "J'étais au Népal avec un ami pour les vacances. Je me suis dit pourquoi ne pas passer un coup de fil au Comité olympique pour me présenter. Je suis tombé sur quelqu'un qui ne parlait pas du tout anglais, qui m'a orienté vers quelqu'un qui, lui, parlait anglais", se rappelle-t-il.

"Et, coup de chance : cette personne est en fait le secrétaire général du Comité olympique népalais ! "

Valentin Denieul

à franceinfo

"J'ai tout de suite pu contacter les personnes les plus haut placées de la délégation népalaise, qui m'ont ensuite proposé un rendez-vous", raconte-t-il, pas peu fier.

Un savoir-faire français, une réalisation népalaise

Une rencontre, puis d'autres qui suivent... Et l'idée d'un partenariat vestimentaire prend forme. Mais, si le Français apporte son savoir-faire, il y a un principe central clair : les tenues seront 100% "Made in Népal". Une première pour le Comité olympique de ce pays d'Asie, entre l'Inde et le Tibet, réputé pour ses temples et ses montagnes de l'Himalaya. "Souvent, ce sont des entreprises chinoises qui, pour de la visibilité, vont mettre un énorme logo sur les joggings, sur les équipements.... L'idée, c'était aussi d'uniformiser la collection olympique", fait-il remarquer, glissant qu'il y a encore quelques mois pour des grands évènements sportifs, les sportifs népalais se présentaient avec des joggings de couleurs ou au motifs différents, loin du professionnalisme et l'uniformisme souvent de rigueur dans ce genre de compétitions.

C'est un partenariat original et inédit qui a été noué entre le comité olympique népalais et Valentin Denieul, fondateur de la jeune marque spécialisée dans les tee-shirts. (THEO UHART / FRANCEINFO)

Toutefois, rappelle Valentin Denieul, les athlètes népalais ne porteront pas ces vêtements pour les épreuves de Paris 2024. En effet, chacun a un partenariat avec un équipementier sportif. Mais, pour la cérémonie d'ouverture et le quotidien à Paris, ils arboreront bien ces tenues officielles, joggings, vestes et autres sacs que Komorebi va produire. Des vêtements de couleur bleu ciel ou beige, avec les anneaux olympiques au niveau du cœur, accompagnés des triangles rouge carmin qui rappellent la couleur et la forme très spécifique du drapeau du Népal.

"Quand on est entrepreneur, on vit pour ce genre de petites réussites, glisse, non sans émotion, le Français. Ce serait une fierté énorme de voir la présentation des athlètes, les photos olympiques... C'est juste magnifique !" Peu de chance en revanche de voir ses vêtements sur un podium de Paris 2024. Le Népal n'a encore jamais remporté de médaille olympique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.