Info franceinfo Paris 2024 : on a pu voir en avant-première les tenues que porteront les athlètes de l'équipe de France olympique et paralympique

La collection que les athlètes porteront au village olympique est couleur écrue et comportera un logo commun : un coq sur fond bleu blanc rouge qui pour la première fois aura un effet dégradé.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Au total, 54 fédérations sportives françaises ont collaboré avec Le Coq sportif pour la fabrication de ces tenues olympiques. (EMMA SARANGO / RADIOFRANCE)

Les tenues des 800 athlètes de l'équipe de France olympique et paralympique seront dévoilées mardi 16 janvier dans la soirée, mais franceinfo a pu les découvrir en exclusivité dans l'usine Le Coq sportif de Romilly-sur-Seine (Aube) qui les fabrique. La marque de sport n'était plus aux JO d'été depuis 1972.

La collection que les athlètes porteront au village olympique est couleur écrue et comportera un logo commun : un coq sur fond bleu blanc rouge qui pour la première fois aura un effet dégradé, comme l'explique Ewa Samson, la responsable développement de la marque, à la direction des sports de Radio France : "On voulait transformer le drapeau français en quelque chose de mélangé. Le drapeau est pour tout le monde, pour ceux qui ont la peau blanche, ou mate ou de différentes couleurs. On est tous ensemble, une famille".

La collection que les athlètes porteront au village olympique est couleur écrue et comportera un logo commun : un coq sur fond bleu blanc rouge qui pour la première fois aura un effet dégradé. (EMMA SARANGO / RADIOFRANCE)

La vraie nouveauté pour la marque est la fabrication des tenues de compétition. Par exemple, des kimonos pour le judo ou des justaucorps pour la gymnastique. La semaine dernière, Ewa Samson validait les débardeurs pour l’escalade : "Le produit ne doit pas gêner, il doit être léger et ne pas accrocher au mur. Chaque discipline a besoin d'une connaissance particulière". 

Au total, 54 fédérations collaborent avec Le Coq sportif. Pour son directeur général David Pecard, la marque gagne des années d’expertise : "Je ne crois pas que les trois plus grosses marques mondiales font tous les produits de sport. Je pense qu'on sera les seuls et qu'on a une valeur immatérielle dans l'entreprise". 

L'usine Le Coq sportif de Romilly-sur-Seine (Aube) fabrique une partie de ces tenues olympiques. (EMMA SARANGO / RADIOFRANCE)

Sur place, 1 060 modèles sont confectionnés pour 1,3 million d'exemplaires. Seules ces tenues techniques ne sont pas fabriquées intégralement en France, puisque certaines phases sont traitées au Maroc ou au Portugal. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.