Cet article date de plus d'un an.

Événements menacés par les JO 2024 : la ministre de la Culture recevra les représentants des plus grands festivals la semaine prochaine

Le ministre de l'Intérieur a annoncé que des évènements sportifs et culturels pourraient être annulés ou reportés en 2024 en raison de la mobilisation des forces de l'ordre pour les Jeux olympiques à Paris.

Article rédigé par Yann Bertrand
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, à Matignon, le 27 mai 2022. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak va organiser la semaine prochaine une concertation avec de nombreux acteurs culturels, qui craignent l'annulation de festivals lors de l'été 2024 en raison des Jeux olympiques de Paris, a appris ce jeudi 27 octobre franceinfo auprès de l'entourage de la ministre.

>> Paris 2024 : l'inquiétude des festivals face aux éventuels "reports ou annulations" évoqués par Gérald Darmanin

Lors de cette concertation seront notamment présents les responsables des plus grands festivals français ainsi que les syndicats qui les représentent : le Prodiss, le Syndeac et le Profedim.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a évoqué ce jeudi sur France Inter un "report ou l'annulation des grands évènements" qui se dérouleront l'été des JO 2024 en France et a appelé "chacun à faire des efforts".

"Moi, je vais annuler les congés des policiers et gendarmes entre juin et septembre" 2024, a-t-il précisé, tout en assurant que "ça ne veut pas dire que les festivals ne peuvent pas se tenir", mais que s'ils peuvent avoir lieu, ce sera "dans des conditions qui permettent d'avoir moins de forces de sécurité que d'habitude".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.