Vrai ou faux Paris 2024 : est-il vrai que les conducteurs de bus vendront deux tickets aux usagers mais en déchireront un ?

Les tickets vendus à bord des bus augmenteront de 2,50 euros à 5 euros pendant les JO. Si les conducteurs de bus ne devront pas déchirer un billet, Île-de-France Mobilités confirme qu'il faudra bien en valider deux.
Article rédigé par Joanna Yakin
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Pendant les Jeux de Paris, le ticket de bus acheté à bord coûtera 5 euros. (JOEL SAGET / AFP)

"Durant la période des Jeux olympiques, les tickets vendus à bord des bus vont passer de 2,50 euros à 5 euros. Pour des raisons de gestion, la RATP prévoit que le conducteur donnera deux tickets mais en déchirera un". C'est le message partagé sur X par la Fédération nationale des usagers des transports (Fnaut), dimanche 5 mai. Si l'on en croit l'association, alors que les tarifs des tickets vendus à bord des bus pendant les JO vont doubler, la RATP ne proposera donc pas un seul ticket à 5 euros, mais il faudra bien en prendre deux et le conducteur en déchirera un. C'est en partie vrai.

Deux tickets à valider, mais aucun ne sera déchiré

Contactée, Île-de-France Mobilités (IDFM) confirme que "du 20 juillet au 8 septembre 2024, les tarifs des transports en commun augmentent en Île-de-France", mais assure que cette hausse "ne touchera pas les Franciliens". Plus précisément, elle ne touchera pas "les 5 millions d'abonnés franciliens" qui possèdent un titre de transport Navigo Annuel, Navigo Mensuel, Navigo Senior, Améthyste ou imagine R. En revanche, le prix du ticket vendu à bord des bus va bien augmenter. Il va passer de 2,50 euros à 5 euros, confirme Ile-de-France Mobilités, rappelant que "la vente de tickets à bord est un ticket de dépannage qui concerne moins de 2% de vente des tickets de bus en Île-de-France".

Le prix du ticket "de dépannage" va donc bien doubler, mais il ne faudra pas penser acheter un ticket unique à 5 euros. "Afin de maintenir cette solution pour les voyageurs, Île-de-France Mobilités, en concertation avec la RATP, a retenu la solution la plus simple : il sera nécessaire d’acheter et de valider deux titres de transport", explique la RATP. Pour un trajet acheté à bord d'un bus, le conducteur vous donnera donc bien deux tickets dont la valeur unitaire correspond à 2,50 euros.

Mais contrairement à ce qu'affirme la Fnaut, aucun ticket ne sera déchiré. "Il y aura bien une double validation", assure Île-de-France Mobilités. Autrement dit : vous devrez bien composter vos deux tickets en même temps. À noter que le "ticket SMS", qui permet de recevoir un titre de transport directement sur le téléphone en envoyant simplement un message, passera lui aussi de 2,50 euros à 5 euros pendant les Jeux. 

Des tickets de bus à 1,73 euro pour les Franciliens qui s'y prennent à l'avance

Si les tickets achetés à bord des bus seront bien vendus plus cher pendant les Jeux, des solutions existent pour acheter ses tickets de bus à prix "normal", à condition de s'y prendre un peu à l'avance. Pour les Franciliens non abonnés, il est notamment possible de "souscrire au service Liberté + : un dispositif de post-paiement, et avec lequel le ticket T+ reviendra à 1,73 euro pendant toute l’année 2024", rappelle Île-de-France Mobilités. Concrètement, vous pouvez souscrire en ligne un service qui vous permet d'entrer votre RIB et vous recevez un passe Navigo que vous n'avez pas besoin de recharger. Il suffit de badger à chaque trajet et votre facture est débItée à la fin du mois. Vous ne payez que les trajets effectués.

Autre solution : acheter des titres de transport avant le 20 juillet. Les Franciliens ont la possibilité de charger jusqu'à 30 tickets t+ sur leur passe Navigo Easy ou sur leur smartphone. Les billets seront au tarif normal et pourront être utilisés pendant les Jeux. Prudence toutefois : les tickets t+ ne sont pas valables pour voyager en RER hors de Paris.

Pour les touristes qui viendront à Paris pendant les Jeux, c'est une autre histoire. Pour se déplacer à moindre coût, Île-de-France Mobilités propose notamment un forfait spécifique avec le "Passe Paris 2024" qui démarre de 16 euros la journée pour des déplacements illimités, jusqu'à 70 euros pour 7 jours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.