Paris 2024 : le rêve olympique du nageur Michel Arkhangelsky menacé

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Paris 2024 : le rêve olympique du nageur Michel Arkhangelsky menacé
Article rédigé par France 2 - M. Damoy
France Télévisions
France 2
Présente sur le plateau du 8 Heures, lundi 22 avril, la journaliste Maeva Damoy s'intéresse au nageur Michel Arkhangelsky. Né en Russie mais vivant depuis ses quatre ans sur la Côte d'Azur, il souhaite représenter la France lors des Jeux olympiques, mais n'est pas parvenu jusqu'ici à obtenir la nationalité française.

À 18 ans, le nageur Michel Arkhangelsky, basé à Antibes (Alpes-Maritimes), souhaite représenter la France pour les Jeux olympiques de Paris 2024. "Il est Russe de naissance, mais il est Niçois de cœur. Il vit sur la Côte d'Azur depuis ses quatre ans, quand ses parents, opposants à Vladimir Poutine, y ont obtenu le statut de réfugiés politiques", indique la journaliste Maeva Damoy, présente sur le plateau du 8 Heures, lundi 22 avril.

Le nageur va tenter un "recours gracieux"

Or, pour représenter la France aux JO de Paris, Michel Arkhangelsky doit avoir la nationalité française. "C'est un combat qu'il mène depuis sept ans maintenant, sans succès", précise Maeva Damoy. Le 9 avril, par un courrier, le ministère de l'Intérieur a indiqué qu'il repoussait l'étude de sa demande de naturalisation d'un an, en raison du "caractère incomplet de son insertion professionnelle". "Il va tenter ce qu'on appelle un 'recours gracieux', en contestant cette décision du ministère de l'Intérieur. Malheureusement, les sélections pour la natation, c'est mi-juin. Il lui reste donc très peu de temps", détaille la journaliste. Par ailleurs, le nageur peut tenter d'obtenir une autre nationalité pour participer aux JO.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.