JO 2021 - Voile : les Françaises Aloïse Retornaz et Camille Lecointre en bronze en 470 malgré leur contestation finalement rejetée

En voile, Aloïse Retornaz et Camille Lecointre sont allées chercher la 25e médaille de la délégation française. Mais les Françaises ont posé une contestation contre la manoeuvre britannique qui a profité aux Polonaises en toute fin de course, finalement rejetée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Camille Lecointre et Aloïse Retornaz célèbrent leur médaille de bronze, le 4 août (OLIVIER MORIN / AFP)

Du bronze malgré une contestation. Sixièmes de la Medal Race sur le plan d'eau d'Enoshima, mercredi 4 août, Aloïse Retornaz et Camille Lecointre ont pris la troisième place du classement général en dériveur 470, synonyme de médaille de bronze. Mais les Françaises ont passé la ligne d'arrivée les nerfs à vif. En cause : la dernière manoeuvre entre les Britanniques et les Polonaises. 

Au dernier intermédiaire, la médaille d'argent leur tendait les doigts, jusqu'à ce que les Polonaises dépassent des Britanniques (déjà assurées du titre olympique). Sauf que ces dernières ont laissé beaucoup d'espace aux Polonaises et n'ont pas vraiment défendu leur place dans les derniers décamètres au passage de la dernière bouée. Le gain de place polonais a fait enrager Lecointre et Retornaz. Sitôt arrivée, la délégation française a déposé une contestation et le podium a été retardé. Mais après de nombreuses minutes d'incertitudes, le classement a été officialisé par la Fédération internationale de voile, qui a indiqué que la protestation avait été rejetée.

Alors que la médaille d'argent tendait les bras au 470 féminin français, la Pologne a réussi à dépasser à la dernière bouée la Grande-Bretagne pour subtiliser l'argent aux Bleues derrière les intouchables Britanniques... après une manoeuvre douteuse !

Le bronze pour oublier les championnats du monde de mars dernier

Avec deux places d'écart au terme de la course entre le duo Lecointre-Retornaz (6e) et leurs concurrentes polonaises (4e), les Françaises ont dit adieu à l'argent. 

Nouvelle médaille de bronze après les JO de Rio pour Camille Lecointre en 470 féminin, aux côtés cette fois de Aloïse Retornaz, après la dernière régate. La Pologne a soufflé l'argent aux Bleus dans la dernière manoeuvre. Les Britanniques étaient au-dessus du lot.

Lecointre et Retornaz vont donc devoir se consoler avec cette médaille de bronze, cruelle à première vue. Quatrièmes des derniers championnats du monde de 470 en mars dernier au Portugal, les deux Françaises avaient mal digéré cet échec au pied du podium et espéraient prendre leur revanche à Tokyo. Lecointre, de son côté, espérait voir son changement de coéquipière porter une nouvelle fois ses fruits.

Deuxième podium olympique pour Lecointre

À 36 ans, cette dernière participait à ses troisièmes Jeux olympiques. En 2012, aux côtés de Mathilde Géron, Lecointre avait terminé à une rageante 4e place. Quatre ans plus tard à Rio, cette fois avec Hélène Defrance, la Française avait découvert un podium olympique en prenant le bronze.

L'argent était tout proche, avec Aloïse Retornaz. Cette dernière, qui participait à ses premiers JO, n'est pas professionnelle et se découvre un destin olympique à 27 ans. Lecointre, elle, vit de son sport. Et ne sait pas encore si elle sera de la partie à Paris en 2024. Le duo pourrait tenter d'y faire mieux que le bronze.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France aux JO de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.