JO 2021 - Judo : terrible désillusion pour Teddy Riner éliminé en quarts de finale et qui ne sera pas champion olympique une troisième fois en individuel

Le double champion olympique est tombé face au Russe Tamerlan Bashaev en quarts de finale des Jeux de Tokyo, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Teddy Riner vient de se faire éliminer par le Russe Tamerlan Bashaev, en quart de finale des plus de 100 kilos, le 30 juillet 2021 aux JO de Tokyo. (FRANCK FIFE / AFP)

La quête folle de Teddy Riner a pris fin brutalement sur le Nippon Budokan de Tokyo, vendredi 30 juillet, peu avant 6 heures. Sorti dès les quarts de finale des Jeux olympiques de Tokyo face au Russe Tamerlan Bashaev, le Français ne remportera donc pas une troisième médaille d'or olympique consécutive en individuel. Après deux premiers combats maîtrisés, il a été surpris par le numéro un mondial mais conserve tout de même une chance d'accrocher le bronze.

Double champion olympique en titre des +100 kg, Teddy Riner voit ses illusions de triplé s'effondrer dès les quarts de finale sur un waza-ari de Tamerlan Bashaev au golden score.

Le décuple champion du monde avait pourtant contrôlé son quart de finale des plus de 100 kg avant de se faire surprendre dans le golden score par un waza-ari du Russe Tamerlan Bashaev, un adversaire contre lequel il n'avait jamais perdu, restant sur quatre victoires de rang. Teddy Riner lançait un mouvement au sol quand il s'est malheureusement fait contrer après seulement trente secondes dans le golden score.

Deux pénalités contre Bashaev

L'intégralité du duel avait été à l'avantage du Tricolore face à un gabarit bien plus petit que le sien. Dominant, entreprenant, Riner menait tranquillement sa barque contre un adversaire attentiste. À tel point que l'arbitre a infligé deux pénalités à Tamerlan Bashaev (contre une pour Riner) et que la troisième n'était pas loin de tomber, ce qui aurait permis au Guadeloupéen de marquer un waza-ari.

La désillusion est terrible pour le poids lourd du judo mondial, qui ne rejoindra pas le Japonais Tadahiro Nomura, seul triple champion olympique de judo, au sommet de la discipline. Il reste toujours en lice pour une médaille de bronze avec le tournoi de repêchage. Ce serait une quatrième breloque en autant de Jeux olympiques si le Français parvient à se remobiliser.

Deux premiers tours tout en contrôle

Teddy Riner avait pourtant commencé sa journée tout en sérénité vers quatre heures du matin (heure française). Il a d'abord rassuré sur son niveau de préparation en disposant aisément du jeune Autrichien de 22 ans Stephan Hegyi grâce à un ippon réalisé après deux minutes et six secondes.

En huitièmes de finale, l'opposition est montée crescendo. Contre l'Israélien Or Sasson, médaillé de bronze à Rio en 2016, Teddy Riner a contrôlé son combat en étant redoutable d'efficacité. Comme au premier tour, le natif de Pointe-à-Pitre n'a eu besoin que d'une seule véritable offensive pour ouvrir la marque. À mi-combat, il a marqué un waza-ari sur une belle technique au sol. Ces deux premiers combats doivent inspirer le Français pour aller chercher le bronze.

Deux combats et deux victoires pour Teddy Riner qui se hisse en quarts de finale du tournoi olympique des +100 kg après avoir battu l'Israélien Or Sasson d'un waza-ari.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France aux JO de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.