JO 2021 : l'équipe de France de football se relance en battant l'Afrique du Sud au terme d'un match fou

Menée trois fois dans cette rencontre, l'équipe de France s'est imposée face à l'Afrique du Sud dimanche (4-3) grâce à un triplé d'André-Pierre Gignac, et peut croire à la qualification en quarts de finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Téji Savanier célèbre son but face à l'Afrique du Sud, le dimanche 25 juillet (KAZUHIRO NOGI / AFP)

C'est un scénario totalement fou, une joie immense pour les Français et une déception énorme pour les Sud-Africains. Au terme d'un match incroyable, l'équipe de France olympique s'est imposée face à l'Afrique du Sud (4-3) dimanche 25 juillet au stade Saitama, à trente kilomètres de Tokyo, et conserve ses chances de qualification pour les quarts de finale.

Trois jours après une entrée en lice totalement ratée face au Mexique (1-4), l’équipe de France n’avait pas d’autre choix que de s’imposer pour ne pas se trouver au bord de l’élimination ce dimanche soir. L’objectif est atteint, au bout du suspense et d’un match qui aura confirmé de nombreux doutes avant le but libérateur de Téji Savanier, l’un des seuls à surnager dans cette rencontre côté français (90+2e).

La défense des Bleus dépassée

Pourtant, l’Afrique du Sud aurait mérité une autre issue. D’abord parce qu’elle aurait pu égaliser dans les toutes dernières secondes si son défenseur Luke Fleurs n’avait pas fait preuve d’une immense maladresse seul face au but (90+4e). Aussi et surtout, parce que les Sud-Africains ont mené trois fois dans ce match alors qu’ils composaient, supposément, la sélection la plus faible du groupe A.

Par trois fois en deuxième période, l’Afrique du Sud a pris l’avantage au score, grâce aux buts de Kobamelo Kodisang sur une énorme erreur de Clément Michelin (53e), d’Évidence Makgopa (73e) et d'une sublime frappe de Teboho Mokoena (81e) en lucarne. 

Déjà en première mi-temps, les Sud-Africains ont été les plus dangereux et l’équipe de France a semblé miraculée au moment de rentrer aux vestiaires sans but encaissé. Luther Singh a notamment raté un penalty (41e) et mis à contribution Paul Bernardoni (15e). Le gardien français s’est retrouvé bien seul, totalement lâché par sa défense sur plusieurs occasions (23e, 28e) et sur les buts sud-africains. Après les quatre buts encaissés face au Mexique, la défense n’a donc pas rassuré dimanche. 

Gignac, capitaine courage

Mais la France peut compter sur un capitaine courage nommé André-Pierre Gignac. Déjà auteur du seul but français face au Mexique, l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille a inscrit un triplé dimanche face à l’Afrique du Sud (57e, 78e, 86e) et permis aux Bleus de continuer d'y croire. Il est en plus celui qui centre pour Savanier sur le quatrième but de l’équipe de France.

Alors qu’elle semblait éliminée pour de bon des Jeux olympiques à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, l’équipe de France s’est offert un sursis inespéré dans la compétition. Avec trois points, les Bleus reviennent à hauteur du Japon et du Mexique, avant la rencontre entre les deux équipes à 13 heures (heure française). Elle pourra décrocher sa place pour les quarts de finale des JO en cas de succès face au Japon mercredi. Mais pour cela, il faudra se montrer beaucoup plus solide sur la pelouse du stade Nissan de Yokohama.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France aux JO de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.