On ne pouvait pas le rater, France info

L'épreuve de judo aux Jeux Olympiques de Tokyo : pas d'or pour Teddy Riner, mais le respect et l'admiration des Japonais

Le judoka français était en quête d’une troisième médaille d’or olympique à Tokyo. Teddy Riner a été battu en quart de finale au Budokan, le temple des arts martiaux. Et ça ne pouvait échapper à Farida Nouar.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Français Teddy Riner s\'apprête à disputer l\'épreuve éliminatoire de judo hommes +100kgs lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Nippon Budokan à Tokyo, le 30 juillet 2021.
Le Français Teddy Riner s'apprête à disputer l'épreuve éliminatoire de judo hommes +100kgs lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Nippon Budokan à Tokyo, le 30 juillet 2021. (JACK GUEZ / AFP)

Désillusion pour Teddy Riner et on peut même dire grosse déception pour les Japonais. Car le judoka français a flanché sur les tatamis d’un pays qu’il connaît très bien et où il est très respecté et admiré. Pour les Japonais, Teddy Riner est presque l’un des leurs. Ils sont donc, ce vendredi 30 juillet, presque autant déçus que les Français.

Riner est déjà venu au Japon plus de quarante fois. Depuis l’âge de 15 ans, il a fait des allers-retours pour s’entraîner dans les universités, les dojos, avec d’autres judokas nippons. Des stages qui durent plusieurs semaines. Il a donc eu le temps de s’imprégner, de découvrir le pays et la culture japonaise.  Le colosse guadeloupéen y apprécie la sérénité, la discipline et n’hésite pas à vanter les atouts du pays auprès de ses interlocuteurs. Cette étudiante japonaise croisée dans le quartier de Shibuya à Tokyo se sent honorée : "Que quelqu’un qui aime la culture japonaise offre l’occasion à de nombreux étrangers d’apprécier le Japon nous rend vraiment heureux."

"Il est monumental"

Les Japonais adorent Teddy Riner. S'ils le croisent, ils n’hésitent pas à faire un selfie avec lui, à lui demander un autographe et Teddy Riner se prête volontiers au jeu. Toshiro aimerait bien avoir une photo avec le judoka français. C’est un volontaire japonais des JO que nous avons croisé au Budokan, la salle mythique ou se déroulent les combats : "Je le respecte énormément. Il est monumental et réellement très fort, très résistant. Je suis vraiment admiratif."

En tant que Japonais, je suis heureux et fier qu’il excelle dans l’art du judo. Vraiment, cela me rend heureux.

Toshiro, volontaire japonais des JO de Tokyo

à franceinfo

Les Nippons auraient aimé le voir dans le combat ultime : en finale. Mais Teddy Riner ne décrochera donc pas l’or, pas pour ces JO. Le colosse a flanché. Mais il n’en reste pas moins l’un des meilleurs, explique Etohishi qui travaille pour le journal Sankei Sports : "Hisayoshi Harasawa, l’un de nos meilleurs judokas, reconnaît qu’il est très fort ! En 2016, Teddy Riner l’avait affronté et quand les Japonais ont regardé le combat à la télévision ils l’ont trouvé vraiment impressionnant. Il y a deux ans il est aussi venu s’entraîner près de Tokyo avec d’autres judokas et il a profité de ce temps pour lire plein de mangas et profiter de la nourriture !"

L'admiration et l’estime des Japonais pour le judoka français ne se démentent pas malgré cette défaite. 

Le Français Teddy Riner s\'apprête à disputer l\'épreuve éliminatoire de judo hommes +100kgs lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Nippon Budokan à Tokyo, le 30 juillet 2021.
Le Français Teddy Riner s'apprête à disputer l'épreuve éliminatoire de judo hommes +100kgs lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Nippon Budokan à Tokyo, le 30 juillet 2021. (JACK GUEZ / AFP)