JO 2021 : Teddy Riner se console avec le bronze et devient le judoka le plus médaillé de l'histoire des Jeux

Le judoka français a remporté son combat pour le bronze au golden score contre le Japonais Hisayoshi Harasawa. C'est sa quatrième médaille olympique. Elle fait de lui le judoka masculin le plus médaillé de l'histoire des Jeux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Teddy Riner s'est remobilisé après sa défaite en quarts de finale pour arracher la médaille de bronze aux JO de Tokyo, aux dépens du Japonais Hisayoshi Harasawa, le 30 juillet 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Battu par le numéro 1 mondial Tamerlan Bashaev en quarts de finale, Teddy Riner s'est ressaisi pour remporter son combat de repêchage et celui pour la médaille de bronze. Tombeur du Japonais Hisayoshi Harasawa pour la troisième place, le géant français décroche sa quatrième médaille olympique après le bronze à Pékin en 2008 et l'or à Londres 2012 et Rio 2016.

Vainqueur par ippon du Brésilien Rafael Silva en combat de repêchage, le Guadeloupéen a réussi à se remobiliser après la désillusion de son élimination en quarts de finale.

Pour son premier combat dans le tableau des repêchages, Teddy Riner fait dans l'expéditif face au Brésilien Rafael Silva. Un ippon sur abandon afin de s'offrir un match pour la médaille de bronze.

Pour s'offrir le bronze, il devait à nouveau croiser le fer avec Hisayoshi Harasawa, son adversaire en finale olympique à Rio en 2016. Teddy Riner l'avait depuis battu en finale du Grand Prix de Montréal en 2019 pour son retour à la compétition, et le judoka français a réédité sa performance sur les terres de son adversaire. 

Pourtant choisi par le Japon pour affronter le Français aux Jeux et préparé pour cela, le Japonais a été battu au golden score après trois pénalités. Pendant les quatre premières minutes, il était parvenu à contrer les attaques de Teddy Riner, mais n'a jamais semblé en mesure d'inquiéter le judoka tricolore. Après une troisième pénalité, le Nippon a été forcé de rendre les armes. Le double champion olympique est sorti du tatami souriant : "Je suis content d’avoir produit ce judo, c’est une fierté de monter à chaque fois sur le podium." 

Le judo français remporte sa septième médaille à Tokyo - la treizième en tout pour la délégation tricolore -, et égale la moisson record réalisée sur les tatamis de Londres en 2012 et de Barcelone en 1992. Samedi 31 juillet, l'équipe de France de judo pourrait conquérir un troisième sacre olympique dans l'épreuve mixte par équipes, à laquelle Teddy Riner participera. Avec l'or en ligne de mire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Judo aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.