JO 2022 : records, ratés, médailles... Les Jeux olympiques de Pékin en chiffres

Les 24es Jeux d'hiver ont été marqués par des performances remarquables, des manqués et de belles histoires.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Johan Clarey savoure sa médaille d'argent sur la descente masculine, lundi 7 février, lors des JO de Pékin. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Les Jeux olympiques de Pékin se sont terminés dimanche 20 février. Zhangjiakou, Yanqing et la capitale chinoise ont été le théâtre des exploits de 2874 athlètes, nouveaux olympiens ou participants confirmés. Replongeons nous dans cette 24e édition des Jeux d'hiver, en chiffres.

6 records

C'est le nombre de records du monde qui ont été battus durant la quinzaine. À commencer par le patinage artistique et le couple français champion olympique, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Ils s'en offrent même deux : 90,83 pts sur le programme court et 226,98 au score total. En patinage artistique, on retrouve aussi le couple champion olympique Sui Wenjing/Han Cong (84,41 pts sur programme court) et le médaillé d'or Nathan Chen (113,97 pts).

Gabrielle Papadakis et Guillaume Cizeron ont été sacrés champions olympiques de danse sur glace à Pékin, le 14 février 2022. (MILLEREAU PHILIPPE / KMSP)

Si l'on passe de la glace du patinage artistique à celle de la vitesse, c'est l'immense Suédois Nils van der Poel qui arrive avec ses 12'30"74 sur 10 000m. Il bat ainsi son propre record du monde de plus de deux secondes. En short-track, la star néérlandaise, quadruple médaillée, Suzanne Schulting a signé un temps record de 1'26"514 sur 1 000 m.

5 médailles

C'est le nombre de médailles remportées par chacun des biathlètes Quentin Fillon Maillet, Johannes Thingnes Boe, Marte Olsbu Roeiseland, et le fondeur Alexander Bolshunov sur ces Jeux olympiques. Ils étaient jusqu'alors dix à avoir réalisé un tel exploit, dont la légendaire fondeuse norvégienne Marit Bjoergen à deux reprises, toujours l'athlète la plus médaillée aux Jeux olympiques d'hiver (15).

Les biathlètes Quentin Fillon Maillet, Johannes Thingnes Boe, Marte Olsbu Roeiseland et le fondeur Alexander Bolshunov rapportent cinq médailles des Jeux de Pékin. (Tobias SCHWARZ / AFP - Pavel Bednyakov / Sputnik / Sputnik via AFP)

141,93 points

C'est le score du programme libre de la patineuse russe Kamila Valieva. Un résultat bien en deçà des prévisions à cause de plusieurs erreurs et une chute pour la prodige de 15 ans du patinage russe, qui a été testée positive à un produit dopant avant les Jeux olympiques. L'adolescente a terminé quatrième, en pleurs, alors qu'elle dominait la planète patinage cette saison.

Les moments-clés du programme libre catastrophique de Kamila Valieva

79,25 points

C'est le meilleur score de Kevin Rolland, porte-drapeau de la délégation française, en finale de l'épreuve de halfpipe. Une sixième place au bout des trois runs presque inespérée quand, deux ans et demi en arrière, le skieur freestyle avait frôlé la mort lors d'une chute en tentant le record du plus haut saut jamais réalisé à ski..

98 000 personnes

C'est le nombre de spectateurs total sur les épreuves des Jeux olympiques de Pékin, selon l'annonce du comité organisateur, samedi. Ce chiffre correspond à toutes les personnes invitées par l'organisation, car c'était le seul moyen pour les suiveurs d'assister à une épreuve.

Des volontaires siègent dans les tribunes du centre de ski de fond de Zhangjiakou. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

100% de réussite

C'est le pourcentage de podium par course du fondeur russe Alexander Bolshunov. Depuis Pyeongchang 2018 et en neuf courses, l'homme le plus polyvalent du ski de fond mondial n'a pas manqué une seule fois le podium. Neuf médailles consécutives parmi lesquelles trois titres olympiques conquis cette année à Pékin sur le skiathlon, le relais et la longue distance (28,4 km).

Alexander Bolshunov a remporté neuf médailles en neuf courses aux Jeux olympiques. (ODD ANDERSEN / AFP)

8es Jeux

À 49 ans, la patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein a participé à ses huitièmes Jeux olympiques. Depuis Albertville, en 1992, il y a 30 ans, elle n'a manqué qu'une seule édition (en 2010 à Vancouver pour dopage) et a même remporté, en tout, neuf médailles dont cinq titres. À 49 ans, elle rejoint le sauteur à ski Japonais Noriaki Kasai, lui aussi présent sur huit éditions, et devient ainsi la femme la plus capée de l'histoire des Jeux.

Claudia Pechstein avec toutes ses médailles olympiques autour du cou, le 19 février 2022. (DING XU / XINHUA)

41 ans

C'est l'âge du Français Johan Clarey, vice-champion olympique de descente à Pékin. Il est devenu le skieur alpin le plus âgé à recevoir une médaille.

Une journée historique racontée par Thierry Vildary.

2004

C'est l'année de naissance des plus jeunes médaillés d'or sur ces Jeux olympiques de Pékin. Du côté des dames, il s'agit de la patineuse artistique Anna Shcherbakova, 17 ans donc, et pour les hommes c'est le snowboardeur freestyle Yiming Su, titré en big air et médaillé d'argent en slopestyle.

Le snowboardeur freestyke Yiming Su, 17 ans, célèbre sa médaille d'or obtenue sur l'épreuve de big air, le 15 février 2022. (WANG ZHAO / AFP)

44% au tir

C'est la folle statistique de la biathlète Lisa Vittozzi, plus mauvaise tireuse sur ses tirs couchés pendant la compétition. Elle rend une copie de 3/10, 1/5 et 7/10 en trois épreuves individuelles. Soit un total de 11/25 et 44% de réussite.

D'un autre côté, la biathlète groenlandaise (qui représentait le Danemark) Ukaleq Astri Slettemark est à 100% sur ces Jeux olympiques. Avec un 20/20 sur l'individuel et un 10/10 sur le sprint, elle s'est illustrée pour ses redoutables qualités de tireuse.

0,07 seconde

C'est l'écart en seconde qui séparait le Chinois Tingyu Gao, futur champion olympique, de son rival sud-coréen Cha Min-Kyu sur l'épreuve de sprint 500 m en patinage de vitesse. Avec un temps de 34'32", le médaillé d'or a signé un record olympique à domicile.

14 médailles

C'est le nombre de médailles qu'a remportées la France durant la quinzaine pékinoise. Au bilan, ce sont cinq médailles d'or, sept en argent et deux en bronze. Un bilan moindre qu'à Pyeongchang : la France avait alors rapporté 15 médailles, mais avec cinq titres également.

Clément Noël, Quentin Fillon Maillet et Justine Braisaz-Bouchet, médaillés d'or aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022. (AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques d'hiver 2022 de Pékin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.