JO 2021 : Leynaud, Lacrabère et Pineau dans la liste des Bleues pour Tokyo

La Fédération française de handball a dévoilé la liste des 15 joueuses qui partiront aux Jeux olympiques. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La défenseuse Allison Pineau fait partie du voyage à Tokyo.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Après celle des hommes, voici celle des femmes. Le sélectionneur des Bleues, Olivier Krumbholz, a annoncé lundi 5 juillet la liste des joueuses qui partiront aux Jeux olympiques de Tokyo, du 23 juillet au 8 août. Et Krumbholz a fait le pari du renouveau pour cette aventure olympique puisque six joueuses de l'effectif n'ont jamais participé aux JO. 

Ces jeunes joueuses pourront prendre appui sur les plus expérimentées de l'équipe, Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère, qui ont déjà participé à trois Jeux olympiques, à Pékin en 2008, à Londres en 2012 et à Rio en 2016, et sur Allison Pineau, qui était présente aux deux derniers Jeux. 

Dès le 14 juillet, les Bleues partiront pour le Japon pour un ultime stage avec deux matchs amicaux (Japon, le 19 juillet, et Monténégro, le 22 juillet) et débuteront leur tournoi olympique le 25 contre la Hongrie. 

Gardiennes :

Darleux Cléopatre (Brest Bretagne HB) 
Leynaud Amandine (Györ)

Ailières gauches :

Lassource Coralie (Brest Bretagne HB)
Valentini Chloé (ES Besançon)

Arrières gauches :

Niakate kalidiatou (brest bretagne hb)
Nze-minko estelle (györ)

Pivots :

Edwige béatrice (györ / hon)
Foppa Pauletta (Brest Bretagne HB)

Demi-centres :

Nocandy méline (metz hb)
Pineau allison (buducnost)
Zaadi-deuna grace (Rostov / Rus)

Arrières droites :

Lacrabère alexandra (fleury-loiret)
Flippes Laura (Paris 92)

Ailières droites :

Coatanea pauline (brest bretagne hb)
Dancette blandine (Nantes AHB)

Les remplaçantes présentes au japon :

Gabriel Catherine (Paris 92) - Sercien-Ugolin Océane (Krim Ljubljana)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.