Paris 2024 : à peine distribués à tous les écoliers, les livrets pédagogiques accompagnés d'une pièce de 2 euros font déjà polémique

Tous les élèves du CP au CM2 recevront d'ici à juin des livrets pédagogiques sur les Jeux olympiques ainsi qu'une pièce commémorative de la Monnaie de Paris.
Article rédigé par Noémie Bonnin
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La couverture du livret "Au cœur des Jeux", destinés à tous les élèves du CP au CM2. (SNUIPP MAINE-ET-LOIRE)

Des livrets pédagogiques sur les Jeux olympiques, accompagnés chacun d'une pièce de 2 euros, ont commencé à être distribués à tous les écoliers français, révèle franceinfo mercredi 21 février. Les premiers colis sont arrivés cette semaine dans les écoles élémentaires, notamment en Maine-et-Loire et dans le Loir-et-Cher.

Les enseignants ont été surpris de découvrir les livrets, destinés à tous les élèves du CP au CM2, comportant au dos une pièce commémorative des Jeux olympiques de 2 euros, frappée par la Monnaie de Paris. Toutes les écoles seront livrées d'ici au mois de juin. Au total, quatre millions d'élèves sont concernés.

La pièce de 2 euros au sein du livret "Au cœur des Jeux", destinés à tous les élèves du CP au CM2. (SNUIPP MAINE-ET-LOIRE)

Les enseignants dénoncent "un envoi qui a dû coûter énormément"

Mais cet envoi voulu par le gouvernement est mal perçu par les enseignants. Pour Estelle Guyon, professeure dans une école à Angers et représentante départementale du syndicat SNUipp-FSU, "au moment où l'on nous dit qu'il n'y a plus d'argent pour faire fonctionner les services publics et notamment le service public d'éducation", ces livrets représentent "une vraie problématique". "Entre la monnaie elle-même, l'impression des livrets, la livraison", elle dénonce "un envoi qui a dû coûter énormément", alors que le gouvernement souhaite "faire des économies drastiques et qu'il y a 10 milliards à rendre".

Le livret "Au cœur des Jeux", destinés à tous les élèves du CP au CM2. (SNUIPP MAINE-ET-LOIRE)

Un mail d'information officiel a finalement été envoyé par le ministère mardi après-midi, mais après coup. À noter que dans le livret figure un texte d'Emmanuel Macron, ainsi qu'un autre signé de Gabriel Attal, alors ministre de l'Éducation nationale. C'était lui qui était en poste au moment de l'impression.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.