JO de Paris 2024 : "La partie mentale est importante", assure Sara Balzer, numéro 1 mondiale de sabre

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
Vendredi 14 juin, Sara Balzer, numéro 1 mondiale de sabre, est l'invitée du 20 Heures de France 2. Elle revient sur son parcours et son état d'esprit à l'approche des Jeux olympiques.
JO de Paris 2024 : "La partie mentale est importante", assure Sara Balzer, numéro 1 mondiale de sabre Vendredi 14 juin, Sara Balzer, numéro 1 mondiale de sabre, est l'invitée du 20 Heures de France 2. Elle revient sur son parcours et son état d'esprit à l'approche des Jeux olympiques. (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2
Vendredi 14 juin, Sara Balzer, numéro 1 mondiale de sabre, est l'invitée du 20 Heures de France 2. Elle revient sur son parcours et son état d'esprit à l'approche des Jeux olympiques.

À 29 ans, Sara Balzer, est numéro 1 mondiale de sabre et est l'une des favorites de l'escrime pour les JO 2024. Elle a commencé ce sport à 8 ans pour faire comme sa grande sœur, qui le pratiquait. L'escrime comprend l'épée, le sabre et le fleuret. "Les trois armes sont différentes ; l'épée, on ne peut toucher qu'avec la pointe", explique Sara Balzer. Pour le fleuret, il est aussi possible de ne toucher qu'avec la pointe, mais seulement sur le buste, tandis qu'avec le sabre, il est possible de toucher avec toute la lame, au-dessus de la ceinture.

"Il y a beaucoup d'énergie"

En 2017, lors des championnats du monde, la sportive s'est gravement blessée. "C'était une désillusion (…) et puis c'est très long. Il y a une opération, il y a une rééducation. C'est presque un an où il faut s'accrocher", se souvient-elle. À quelques jours du début des Jeux olympiques, "il y a beaucoup d'énergie, beaucoup de positif", indique Sara Balzer, qui reconnaît que cela peut mettre la pression. Face à cela, "la partie mentale est importante", assure l'athlète.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.