JO 2021 : le Français Mickaël Mawem termine 5e du combiné olympique d'escalade

S'il s'était classé premier ex aequo après l'épreuve de vitesse et du bloc, le Guyanais a craqué dans la dernière épreuve de difficulté. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Mickael Mawem n'a pas remporté de médaille olympique à Tokyo, lors de la finale du combiné, le 5 août 2021.  (MOHD RASFAN / AFP)

Il ne sera pas le premier champion olympique de l'histoire en escalade. Le Français Mickaël Mawem a terminé à la cinquième position, lors de la finale, jeudi 5 août. C'est l'Espagnol Alberto Gines Lopez qui a pris cette première médaille d'or (avec 28 points). 

Mickaël Mawem, qui avait parfaitement négocié les qualifications en s'octroyant la première place avec 33 points (3e en vitesse, 1er en bloc et 11e en difficulté) avait pourtant bien lancé sa finale en terminant à la première place ex aequo après les deux premières épreuves, celles de vitesse et du bloc, avec le Japonais Tomoa Narasaki et l'Américain Nathaniel Coleman.

Un début idéal mais... 

Tout avait donc bien commencé pour le Français. Dès l'épreuve de vitesse, il s'était classé en troisième position. De bon augure avant le bloc, la deuxième épreuve du combiné, qui est sa spécialité. Sur le premier bloc, le champion d'Europe 2019 de la discipline a fait preuve d'une totale maîtrise, atteignant le top (le point le plus haut), sans chuter une seule fois.

La deuxième paroi a été en revanche plus délicate puisqu'un seul des concurrents, l'Américain Nathaniel Coleman, l'a réussie. Si Mickaël Mawem a atteint la zone (la moitié du parcours) du premier coup, il n'a toutefois pas réussi à valider le top. Même scénario sur la dernière paroi, où aucun des grimpeurs n'a dépassé la zone.

Pour rappel, la toute première finale olympique de la discipline s'est déroulée en trois temps : d'abord avec la vitesse, puis le bloc et, pour terminer, avec la difficulté. Les classements de chaque grimpeur sur chaque épreuve étaient ensuite multipliés pour donner le classement final. Pour devenir champion olympique, il fallait obtenir le plus petit nombre de points.

Lors de la troisième épreuve de la finale d'escalade, Mickaël Mawem n'a pas réussi à s'imposer. Le Français n'accèdera pas au podium.

Et avec ce système, tout peut très vite basculer. Mickaël Mawem a pu le constater : en terminant à la 7e place en difficulté, il a chuté dans le classement final, terminant cinquième. Après le forfait de son grand frère Bassa, qui s'est blessé au biceps lors de la dernière épreuve des qualifications, c'est une deuxième déception pour la France, qui ne montera donc pas sur le premier podium de l'histoire de la discipline.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escalade aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.