JO 2021 : les cyclistes Benjamin Thomas et Donavan Grondin décrochent le bronze dans l'épreuve sur piste du madison, la 30e médaille française

Le duo de pistards a décroché la 30e médaille de la délégation tricolore à Tokyo, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benjamin Thomas (à gauche) et Donovan Grondin sur la course à l'américaine des Jeux olympiques de Tokyo.  (PETER PARKS / AFP)

Au bout des 200 tours de piste, le duo formé par Benjamin Thomas et Donavan Grondin a décroché la médaille de bronze de la course à l'américaine, samedi 7 août. En tête pendant une partie de la course, les Bleus ont été dépassés par le Danemark, champion olympique, puis par la Grande-Bretagne dans les derniers tours. 

Jusque-là, les Bleus et Bleues accumulaient les déceptions cruelles sur la piste du vélodrome d'Izu. Benjamin Thomas, en course pour le titre de l'omnium avant la dernière épreuve, avait été éjecté du podium dans l'ultime tour de la course aux points, version solitaire du madison, jeudi. Vendredi, Marine Le Net et Clara Copponi avaient connu une désillusion semblable, alors qu'elles visaient une médaille de bronze. À chaque fois, les Tricolores payaient le tour d'avance pris par leurs rivaux (synonyme de vingt points bonus). 

Les Anglais arrachent l'argent sur le dernier sprint

Benjamin Thomas et Donavan Grondin ont failli revivre le même cauchemar. Ils ont fait la course dans le groupe de tête, avant de passer devant au classement après une centaine de tours, grâce à trois sprints remportés d'affilée. Le Danemark a fait de la résistance au 15e sprint, à 50 tours de la fin, pour reprendre la première place. Michael Morkov et Lasse Norman Hansen ont ensuite tenu bon jusqu'à la fin. 

Derrière, la Belgique a tenté l'aventure en solitaire pour aller chercher ce fameux tour d'avance, qui aurait propulsé le duo d'Outre-Quiévrain vers la médaille d'or, et les Bleus hors du podium. Mais les leaders, bien conscients du risque représenté par les Belges, ont augmenté le rythme. A ce jeu-là, Ethan Hayter et Matthew Walls ont été les plus forts. Leur victoire dans le dernier sprint, où les points sont doublés, n'a pas pu priver les Danois (43 points) du titre. Mais elle a permis aux Britanniques d'arracher l'argent des mains françaises, malgré une égalité de points (40). 

Après les désillusions précédentes, et malgré le scénario, Benjamin Thomas et Donavan Grondin pouront savourer ce podium olympique. Ils décrochent la 2e médaille du cyclisme sur piste tricolore, après le bronze en vitesse par équipes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.