Vidéo JO 2021 - Basketball : énorme désillusion pour les Bleues qui tombent d'entrée contre le Japon

Publié Mis à jour
Les basketteuses de l'équipe de France s'inclinent 74-70 face au Japon pour leur entrée en lice dans le tournoi olympique. Malgré 18 points de Sandrine Gruda, elles ont cédé face à la réussite extérieur nippone.
Article rédigé par
France Télévisions

L'équipe de France féminine de basket démarre son tournoi olympique par une défaite embarrassante mardi dans la course pour la qualification aux quarts de finale.

Comme leurs homologues masculins, elles étaient particulièrement attendues. Mais à la différence des coéquipiers de Rudy Gobert, vainqueurs du Team USA pour leur entrée en lice, l'équipe de France féminine de basket a manqué son entrée dans le tournoi olympique, mardi 27 juillet, face au pays hôte, le Japon. Et si les invincibles Américaines croiseront la route de la formation de Valérie Garnier à l'occasion du troisième match de poule, les Bleues se sont déjà tirées une sacrée balle dans le pied en s'inclinant d'entrée, 74 à 70, contre des Japonaises transcendées par l'événement.

Pourtant, tout avait si bien commencé. Du moins, les Françaises, qui visent le podium olympique, ont déroulé pendant un bon moment leur basket, dominant une sélection japonaise dans le coup mais rapidement et logiquement derrière (17 à 13 au 1er quart-temps). Sous l'impulsion d'une Sandrine Gruda toujours aussi importante, tant au poste avec 18 points et 9 rebonds, que dans l'énergie défensive, les Bleues donnaient alors l'impression de gérer la partie tranquillement, même si elles ne menaient que de deux points, seulement, à la pause (36-34).

Surtout, la France, qui brillait par intermittence, semblait ne pas avoir encore accéléré, et son adversaire, probablement endormi jusqu'ici, n'était pas forcément menaçant. C'était juste une impression, mauvaise, tant la suite a chamboulé cette sélection tricolore surprise comme jamais.

Devant le Soleil levant, la France s'est éteinte

Les Nippones sont revenues des vestiaires avec des intentions bien différentes. Avec cette force de vaincre et ce supplément d'âme parfois inexplicable mais si fatal quand, d'un seul coup, toutes les planètes s'alignent. En infligeant un terrible 8 à 0 à la France, le Japon, sous l'impulsion de Rui Machida (7 points et 11 passes décisives) en feu, prenait ainsi les commandes de la rencontre. D'un seul coup, et à l'image d'une Marine Johannes limitée et empruntée (6 points 38% aux tirs en 15 minutes de jeu), les systèmes se sont effondrés du côté des Françaises. Et surtout, la défense au loin a littéralement explosé sous les ogives japonaises (11 paniers sur 27 à trois points !).

Tel un symbole, à 29 secondes du terme, c'est justement sur un shoot à trois points que la meneuse nippone, Moeko Nagaoka (11 points), a éteint tous les espoirs des Bleues. Alors que la France tenait le bon bout en insistant à l'intérieur sur les qualités de sa pivot Sandrine Gruda, la sélection tricolore a fini par se saborder. Laissant ainsi au Japon, à domicile, le droit de rêver, alors que les Bleues, vice-championnes olympiques à Londres en 2012 et demi-finalistes à Rio quatre ans plus tard, devront se reprendre, avec la manière, contre le Nigeria vendredi 30 juillet. Sinon, les Etats-Unis, dans une semaine, pourraient bien sonner le glas de ces Bleues déjà dos au mur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basketball aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.