Vidéo JO 2021 - Athlétisme : Thompson-Herah et Fraser-Pryce en démonstration, Asher-Smith blessée et éliminée, revivez les demi-finales du 100 m

Publié
Grande favorite du sprint, Shelly-Ann Fraser-Pryce s'est imposée tranquillement et file en finale, accompagnée de la Suissesse Mujinga Kambundji.
Article rédigé par
France Télévisions

Les Jamaïcaines ont répondu présent, samedi, avant la finale qui aura lieu à 14h50. 

Les favorites sont au rendez-vous de la finale du 100 mètres, ou presque. Les Jamaïcaines Shelly-Ann Fraser Pryce et Elaine Thompson-Herah ont remporté leur demi-finale, avec l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou et une autre Jamaïcaine, Shericka Jackson, également en vue, samedi 31 juillet. La Britannique Dina Asher-Smith, qui rêvait d'un doublé 100 m-200 m, ne disputera pas la finale des Jeux olympiques de Tokyo. Blessée, elle a même déclaré forfait pour la suite des JO.

Fraser-Pryce signe le meilleur temps

Première à prendre le départ, Elaine Thompson-Herah a réglé ses adversaires en 10 secondes et 76 centièmes, laissant la Suissesse Ajla del Ponte à distance (11"01). Elle a été imitée par Marie-Josée Tal Lou et Shericka Jackson dans la deuxième demi-finale. Les deux femmes ont terminé dans le même temps (10"79), l'Ivoirienne prenant l'avantage pour 3 millièmes. Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne olympique du 100 m, a conclu cette répétition avec le meilleur temps, en 10 secondes et 73 centièmes. 

La Suissesse Mujinga Kambundji (10"96), l'Américaine Teahna Daniels (10"98) et la Britannique Daryll Neita (11"00) complètent cet incroyable plateau. Dina Asher-Smith, 3e de la première demi-finale en 11 secondes et 5 centièmes, a donc manqué le coche. Victime d'une contracture à l'ischio-jambier il y a trois semaines, elle n'avait pas suffisamment récupéré et va donc quitter Tokyo, abandonnant ses rêves de médailles sur sa distance fétiche. 

Okagbare suspendue pour dopage

Les deux autres absences marquantes ne sont malheureusement pas sportives. Sha'Carri Richardson, suspendue début juillet après un test positif au cannabis, n'a logiquement pas pris l'avion avec la délégation américaine pour Tokyo. La Nigeriane Blessing Okagbare, contrôlée à une hormone de croissance cette nuit, a dû se retirer des demi-finales, laissant son couloir vide. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.