Paris 2024 : Yannick Noah désigné capitaine de l'équipe de France masculine de tennis-fauteuil

L'ancien capitaine de Coupe Davis a été nommé, jeudi, capitaine de l'équipe de France de tennis-fauteuil et la conduira vers les Jeux paralympiques l'été prochain.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Yannick Noah lors de la finale messieurs de Roland-Garros, le 11 juin 2023, à Paris. (VICTOR JOLY / AFP)

Il est de retour en équipe de France. Yannick Noah a été nommé capitaine de l'équipe de France masculine de tennis-fauteuil pour les Jeux paralympiques de Paris, qui auront lieu du 28 août au 8 septembre, a annoncé jeudi 14 décembre la Fédération française de tennis (FFT). 

"Yannick Noah sera capitaine de l'équipe de France masculine pour les Jeux paralympiques. Il viendra entraîner nos équipes. Yannick va prendre ce challenge car c'est un homme de challenge, il l'a démontré, c'est un meneur d'hommes", a déclaré Gilles Moretton, président de la FFT, lors d'une conférence de presse à Roland-Garros. Il aura ainsi la responsabilité du tennis-fauteuil uniquement, et non du quad.

Yannick Noah travaillera notamment "en étroite collaboration avec Jean-Philippe Fleurian, responsable du haut niveau paratennis, et Patrick Labazuy, chargé de mission paratennis", a précisé la FFT. "Même s’il ne connaît pas encore toutes les spécificités du tennis-fauteuil, c’est un leader. Si Yannick s’investit, ce n’est pas pour faire de la figuration. Il est là pour aller chercher une médaille. Avec Yannick, il n’y a pas de limites", pose Patrick Labazuy, chargé de mission paratennis. 

Un nouveau challenge pour Yannick Noah

L'ancien capitaine de Coupe Davis, qui avait mené les Bleus à la victoire en 1991 et 1996, et en finale en 2017, reprend ainsi du service au sein des équipes de France de tennis, même s'il n'avait jamais vraiment quitté la FFT depuis son départ en avril 2018 du capitanat de l'équipe de France de Fed Cup.

"L’idée d’être capitaine est venue de Stéphane Houdet [triple champion paralympique en double] qui m’avait appelé avant les JO de Tokyo. Il m’avait dit 'tu as joué en individuel, tu as gagné la Coupe Davis, la Fed Cup mais tu n’es pas un vrai dingue car tu n’es jamais venu avec nous'. J’ai été bouleversé et je me suis dit quelle bonne idée", a raconté Yannick Noah, "excité" de vivre cette "aventure fantastique"

"Yannick a, dans sa mission avec la fédération, très souvent fait des passages au CNE [Centre national d'entraînement], où il avait une mission de préparation mentale et d’accompagnement de certains projets. Depuis le début d'année, on y accueille aussi le paratennis. J'ai vu que ce challenge pouvait l'intéresser. Il connaît aussi très bien Stéphane Houdet, ce qui a aidé", a détaillé Gilles Moretton, pour expliquer la genèse de cette nomination. "Yannick avait encore envie de donner pour notre fédération, et il y avait aussi cette envie du côté de Stéphane", a encore ajouté le président de la FFT.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.