Vidéo Italie-Espagne : la pépite de Chiesa, le sursaut de Morata... Les buts de la rencontre analysés sous tous les angles en 3D

Vous n’avez pas pu regarder la demi-finale entre l'Italie et l'Espagne ? Revivez les deux buts de la rencontre décortiqués par notre consultant Eric Roy.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Espagnol Álvaro Morata a égalisé à la 80e minute. (Droits réservés)

L'Italie s'est qualifiée, mardi 6 juillet, pour la finale de l'Euro 2021 face à l'Espagne (1-1, 4-2 t.a.b). Après un match au bout du suspens qui s'est étendu jusqu'aux tirs au but, les Italiens tenteront maintenant de remporter un second titre européen dimanche, eux qui n'ont plus atteint la finale de l'Euro depuis 2012.

60e minute : une frappe enroulée imparable qui permet aux Italiens d'ouvrir le score

Méconnaissable, la Squadra Azzurra a longtemps subi dans ce match. Pourtant, c'est bien elle qui a eu le déclic en premier. A la 60e minute, Gianluigi Donnarumma bloque un centre de Jordi Alba et relance rapidement vers Marco Verratti, qui, lui, transmet vers Lorenzo Insigne. Aymeric Laporte tacle, ce qui permet à Federico Chiesa de récupérer le ballon. Arrivé dans la surface côté gauche, Chiesa enroule une frappe parfaite du pied droit et inscrit le premier but de la rencontre, largement hors de portée du gardien espagnol Unai Simón. 

Italie-Espagne : la frappe majestueuse de Federico Chiesa

80e minute : le sursaut de Morata pour l'égalisation

Alors que la victoire semblait se profiler, les joueurs de Roberto Mancini n'ont pas réussi à conserver leur avantage. Vingt minutes plus tard, et à dix minutes de la fin du temps réglementaire, les Espagnols saisissent leur chance. Aymeric Laporte ouvre vers Álvaro Morata. Ce dernier s'appuie sur Dani Olmo, qui, après un contrôle, lui remet parfaitement dans sa course. Leur schéma de jeu en duo déstabilise la défense de la Squadra Azzurra. Alors seul face à Donnarumma, Morata le trompe aisément, et égalise avec un plat du pied gauche. Donnarumma, parti du mauvais côté, est pris à contre-pied. 

Italie-Espagne : l'égalisation d'Alvaro Morata

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.