Euro 2021 : les vétérans Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini ont montré la voie à la Nazionale

Autoritaire en défense au côté de Giorgio Chiellini, Leonardo Bonucci s'est mué en buteur pour permettre à l'Italie d'égaliser. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci soulèvent fièrement leur premier trophée avec la sélection italienne. (LAURENCE GRIFFITHS / POOL)

Les années passent, mais la charnière reste. Et elle reste même très performante. Contre l’Angleterre, Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini, 70 ans à eux deux, ont encore fait parler leur expérience pour museler Harry Kane et Raheem Sterling. Et comme leurs attaquants ne parvenaient pas à marquer, Leonardo Bonucci a même égalisé à la 67e minute, menant les Italiens vers le succès

A chaque match, ils donnent l’impression qu’ils peuvent laisser leur vie sur le terrain pour défendre les couleurs de la Squadra Azzurra. Du haut de leurs 108 sélections pour Bonucci et 111 sélections pour Giorgio Chiellini, les deux défenseurs centraux italiens ont remporté leur premier trophée avec la Nazionale. Et malgré le rajeunissement de l’équipe engagé par Roberto Mancini, ils continuent de former une charnière centrale indéboulonnable. 

Décisifs derrière et devant

Les deux tauliers italiens se sont montrés autoritaires pour empêcher les Anglais de se créer des occasions franches. Pas avares dans leur débauche d’énergie, ils ont constamment mis la pression sur les attaquants des Three Lions. Raheem Sterling, pourtant meilleur dribbleur de la compétition, n'a pas été le feu follet qui a tant brillé dans le tournoi. Chacun leur tour ou par des prises à deux, ils ont stoppé le remuant attaquant anglais et si à la 48e minute celui-ci s’est effondré en armant une frappe entouré de ses deux gardes du corps, l’arbitre n’a pas bronché. 

Et alors qu’ils assuraient déjà leurs tâches défensives, ils ont aussi montré la voie aux Azzurri pour égaliser. A la 67e minute, Leonardo Bonucci a profité d’un cafouillage à la suite d’un corner pour inscrire son huitième but avec la sélection italienne, de la tête. A 34 ans et 71 jours, il est ainsi devenu le plus vieux buteur en finale d’un Euro. 

Infatigables, ils ont ensuite verrouillé l'accès au but italien, quitte à commettre quelques excès d’engagements, comme lorsque Chiellini, malin et vicieux, a retenu Bukayo Saka par le col à la 96e minute pour l’empêcher de filer vers les cages gardées par Donnarumma. Le capitaine italien s’est ensuite montré intraitable dans sa surface pour contrer les dernières tentatives anglaises en prolongation. "C'est une émotion incroyable, nous la savourons parce qu'elle est magnifique", a-t-il réagi après la rencontre. 

Kane muselé et muet

En 120 minutes de jeu, l’attaquant anglais Harry Kane, pourtant auteur de quatre buts durant l’Euro, n’a tenté aucun tir, preuve de l’application des deux défenseurs centraux italiens. Leonardo Bonucci a parfaitement fini la rencontre en inscrivant sereinement son tir au but et est élu homme du match. "C'est incroyable, quand je repense à là où on a commencé, a savouré Bonucci après la rencontre. Quand on est au fond du trou, on voit comment les grands hommes retrouvent des forces." Neuf ans après la défaite en finale de l’Euro, les deux seuls rescapés de cette génération malheureuse ont cette fois été déterminants dans la quête du sacre européen. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.