Euro 2021 : la Suède arrache la première place du groupe E devant l'Espagne qui cartonne la Slovaquie

Dans le groupe E, l’Espagne n’a fait qu’une bouchée de la Slovaquie (5-0) et obtient sa qualification derrière la Suède, victorieuse in-extremis (3-2) de la Pologne. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La Suède de Sebastian Larsson a arraché la première place du groupe E, le 23 juin 2021. (KIRILL KUDRYAVTSEV / POOL / AFP)

Premiers du groupe avant ces derniers matchs de poule, les Suédois ont arraché la victoire (3-2) sur la Pologne portée par Robert Lewandowski, auteur d'un doublé. Un succès qui maintient les Suédois en première place, devant la Roja, décevante jusque là, qui a infligé une "manita" à la Slovaquie (5-0). Le plus gros carton de cette phase de groupes.

L’Espagne se rassure en humiliant la Slovaquie 

Contrainte au match nul face à la Suède puis la Pologne, l’Espagne a décroché son billet pour les huitièmes de finale aux dépens de la Slovaquie, qui n’avait besoin que d’un point. La Roja l’a emporté (5-0) à Séville, en dominant largement le match. A la mi-temps, les Espagnols avaient tiré treize fois au but, contre 0 pour les Slovaques, avec parmi ces tirs, le penalty d’Alvaro Morata, dès la 10e minute, arrêté par Martin Dubravka. 

Mais alors que le gardien slovaque s’était montré imparable jusque là, il a commis, à la 30e minute, une grossière erreur, digne d’un bug dans le jeu vidéo FIFA. Sur une frappe de Pablo Sarabia contrée par la barre transversale, le portier a boxé le ballon, qui retombait, dans sa propre cage. Et alors que Dubravka était encore parti aux fraises, le néo-Espagnol Aymeric Laporte a creusé le score, de la tête, dans le temps additionnel de la première période (45e+3). 

La Roja a assis sa domination en deuxième période, par l’intermédiaire de Pablo Sarabia (56e) avant de prendre le large grâce au nouvel entrant Ferran Torres (67e), servi par le Parisien. Un but contre son camp de Kucka a parachevé la démonstration espagnole (71e). Ces cinq buts encaissés sont fatals à la Slovaquie, qui est éliminée en raison d’une trop mauvaise différence de buts. L’Espagne affrontera la Croatie en huitièmes de finale.

La Suède conforte sa première place, de justesse, face à la Pologne 

Les Suédois, qui comptaient quatre points avant cette dernière rencontre, ont tremblé face à la Pologne (3-2). Ils ont ouvert le score dès la deuxième minute, par l’intermédiaire d’Emil Forsberg, sur leur seul tir de la première période. Les Polonais, emmenés par Robert Lewandowski, ont poussé pour égaliser, mais le serial buteur du Bayern Munich a manqué de précision en touchant la barre à deux reprises sur la même occasion à la 18e minute. Le portier suédois Robin Olsen est ensuite resté vigilant. 

Profitant du manque d’efficacité polonais, la Suède a pensé se mettre à l’abri grâce à un second but d’Emil Forsberg à la 59e minute, mais c’était sans compter sur la réaction immédiate de la Pologne et de Lewandowski. L’attaquant bavarois imaginait même permettre à son équipe d’accrocher un match nul, en égalisant à la 84e minute, mais Viktor Claesson a redonné l’avantage aux Suédois dans le temps additionnel (90e+4), permettant à son équipe de reprendre la première place du groupe à l’Espagne. La Suède ne connaît pas encore son adversaire, mais héritera de la Finlande, de l’Ukraine ou de la République tchèque en huitième de finale.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.