Euro 2021 : l’Espagne déçoit encore et concède le match nul face à la Pologne

Pour son deuxième match à l’Euro, l’Espagne n’est pas parvenue à s’imposer. Après la Suède (0-0), la Roja a cette fois fait match nul face à la Pologne (1-1).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Gerard Moreno a raté un penalty lors du match entre l'Espagne et la Pologne, le 19 juin (THANASSIS STAVRAKIS / POOL)

L’Espagne n’y arrive décidément pas. Cinq jours après avoir passé l’intégralité de son match à buter sur la très défensive Suède (0-0) lors de son premier match à l’Euro, la Roja a concédé un deuxième nul samedi 19 juin face à la Pologne (1-1) au terme d’une nouvelle prestation décevante.

Comme souvent, l’Espagne a eu le ballon avec 77% de possession sur l’ensemble de la rencontre. Moins que face à la Suède (85%), mais suffisamment - théoriquement - pour déstabiliser la défense polonaise, l’épuiser à force de la faire courir et trouver l’ouverture. En réalité, l’Espagne s’est une nouvelle fois montrée sans idées, incapable de mettre en défaut la Pologne qui n’a pas eu à énormément s’employer pour défendre ses buts.

Moreno plombe son équipe

Si l’Espagne est en difficulté, c’est notamment parce que ses attaquants ne sont pas en confiance. Après un match totalement raté face à la Suède, Alvaro Morata est pourtant celui qui a débloqué la situation dans cette rencontre en jouant les opportunistes sur une frappe ratée de son coéquipier Gerard Moreno (25e). Ce dernier, remplaçant face à la Suède, avait cette fois obtenu la confiance du sélectionneur Luis Enrique.

Auteur d’une grande saison avec Villarreal, vainqueur de la Ligue Europa, Moreno devait amener de l’efficacité à son équipe. Hormis sa passe décisive involontaire pour Morata, il l'aura plombée. La Pologne venait d’égaliser sur une tête de Lewandowski (54e) - qui a fait exploser le néo-espagnol Aymeric Laporte au duel - lorsque Moreno provoquait un penalty dans la surface polonaise.

L’occasion était belle pour l’Espagne de remporter son premier match et de se lancer réellement dans cet Euro. Mais Moreno a finalement frappé le poteau, avant que Morata, qui avait bien suivi, ne rate totalement son plat du pied (58e). L’attaquant de la Juventus, buteur de ce soir, aurait d’ailleurs pu offrir la victoire à la Roja après une remise du Parisien Pablo Sarabia, mais butait sur son coéquipier turinois Wojciech Szczesny (84e).

L'Espagne fait pire qu'en 2016 et 2018

Malgré sa large domination territoriale et dans le jeu, l’Espagne n’aura donc pas fait mieux que lors de la première journée. Pire, la Roja semble mise en difficulté dès que ses adversaires se projettent vers l’avant. Face à la Suède, Alexander Isak avait fait très mal à la défense espagnole. Ce samedi soir, Lewandowski aurait pu égaliser plus tôt dans ce match, mais s'était heurté à Unai Simon après une frappe sur le poteau de Karol Swiderski (43e).

Avec deux points en deux matches, l’Espagne fait moins bien qu’à la Coupe du monde 2018 et à l’Euro 2016, deux tournois que la Roja a quittés en huitièmes de finale. Pour au moins atteindre ce stade de la compétition et voir la phase finale, la sélection espagnole, qui occupe pour l’instant la 3e place du groupe E, devra faire beaucoup mieux face à la Slovaquie mercredi prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.