Euro 2021 : l'Espagnol Diego Llorente testé négatif au Covid-19 après avoir été positif

La Fédération espagnole soupçonne que le premier test réalisé par le défenseur de Leeds était un "faux positif".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Diego Llorente (Leeds) avec la sélection espagnole contre le Portugal, vendredi 4 juin. (JOSE BRETON / NURPHOTO)

Le Covid-19 continue d'agiter la préparation à l'Euro 2021 de l'équipe d'Espagne à quelques jours de son entrée dans la compétition. Jeudi 10 juin, la Fédération espagnole (RFEF) a annoncé dans un communiqué que le défenseur Diego Llorente a été testé négatif au Covid-19, mercredi 9 juin, après avoir été testé positif la veille.

"Les tests PCR de confirmation effectués le mercredi 9 juin ont donné un résultat négatif. La contre-analyse (...) a confirmé ces dernières heures le résultat", a indiqué la Fédération qui soupçonne que le test du mardi était un "faux positif".

Deuxième joueur positif après Sergio Busquets

Dimanche, la Roja avait déjà été perturbée par le test positif de son milieu de terrain Sergio Busquets. Le match amical contre la Lituanie, prévu deux jours plus tard, avait ensuite été annulé pour être disputé par les espoirs ibères. Le défenseur du club anglais de Leeds était donc le second cas positif au sein de l'équipe.

Il avait été placé à l'isolement mais l'annonce de ce test négatif pourrait signer son retour dans l'équipe qui doit disputer son premier match de l'Euro lundi 14 juin à Séville contre la Suède. "Le joueur sera de nouveau soumis à des tests PCR jeudi et vendredi. Si le résultat négatif est confirmé, Diego Llorente rejoindra l'entraînement (..) vendredi après-midi", ajoute la RFEF dans son communiqué.

Une vaccination en urgence

Les autres joueurs de la Roja vont être de nouveau testés et les résultats des tests PCR seront connus jeudi dans la journée. L'annonce des tests positifs de Busquets et de Llorente a amené le gouvernement espagnol à décider de vacciner en urgence la sélection espagnole avant que ne commence l'Euro.

L'Espagne a décidé pour sa part d'ajouter mercredi 11 réservistes à son effectif au cas où le nombre de contaminations augmenterait, bien qu'aucun membre n'ait été testé positif lors de la salve de tests PCR effectués le même jour.

Les règlements de l'Euro prévoient qu'un match peut se tenir si les sélectionneurs, qui ont pu convoquer jusqu'à 26 joueurs pour le tournoi, disposent "d'au moins treize joueurs (valides), y compris un gardien".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.