Euro 2021 - Hongrie-France : à Budapest devant un public hostile, Lucas Hernandez s'attend à une "autre guerre"

Deux jours avant Hongrie-France, le latéral gauche des Bleus Lucas Hernandez s'est présenté face à la presse jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le latérall gauche des Bleus, Lucas Hernandez, ici durant l'Euro 2021 contre l'Allemagne, mardi 15 juin. (FRANCK FIFE / POOL / AFP)

À deux jours d'affronter la Hongrie à l'occasion de la deuxième journée de l'Euro 2021, le latéral gauche de l'équipe de France, Lucas Hernandez, a rappelé jeudi 18 juin, en conférence de presse, à quel point il appréciait les ambiances chaudes et hostiles. Car s'il assure que les Bleus sont plus prêts que jamais, le défenseur du Bayern Munich a tenu à rappeler qu'il faudra bien rester concentrés samedi après-midi dans un stade qui devrait être plein à craquer, aucune jauge limite n'étant fixée à Budapest.

La couleur est annoncée. "Contre l'Allemagne, nous avons fait un grand match mais on veut continuer comme ça dès le prochain contre la Hongrie (...). Je ne crois pas qu'on fasse peur, mais nous sommes une grande équipe et nous sommes confiants quant à notre capacité à aller le plus loin possible". Lucas Hernandez n'est pas du genre à être intimidé facilement, surtout quand les journalistes tentent de lui faire dire que les Bleus, plus favoris que jamais de l'Euro, pourraient tomber dans la facilité à un moment donné. Non, pour le latéral tricolore, la France est "prête physiquement et sait ce qu'elle a à faire" pour aller au bout de son projet, le sacre européen.

"Ce sera un super match, avec une ambiance incroyable"

Lucas Hernandez

en conférence de presse

Mais avant de se projeter aussi loin, la compétition étant "très longue", il s'agira d'abord de passser le piège tendu par les Hongrois dans une Ferenc-Puskas Arena qui s'annonce chauffée à blanc par ses 68 000 spectateurs. Pas du tout un motif d'inquiétude pour Lucas Hernandez, au contraire : "J’adore ça, je joue pour ça. Ce sera un super match, avec une ambiance incroyable. Nous devrons être prêts dès le début. À nous de rester concentrés et tout donner sur le terrain pour aller chercher la victoire rapidement."

Car si l'ambiance attendue le motive plus que tout, l'ancien joueur de l'Atlético de Madrid est conscient que la partie s'annonce rude. "La Hongrie est une très bonne équipe, très solide et très forte défensivement, prévient-il lucidement. Pour nous, ce sera une autre bataille, une autre guerre, mais nous allons répondre présents." D'autant plus que l'horaire du match (15 heures), et ce qui en découle (chaleur et repas avancé), change radicalement par rapport aux habitudes jusqu'ici. "Nous allons nous adapter", répond alors tranquillement l'arrière-gauche des Bleus.

Adaptation, concentration et motivation accrue dans une ambiance électrique : Lucas Hernandez est, comme souvent, serein et apaisé à deux jours de jouer un match déjà décisif pour l'équipe de France, dans cet Euro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.