Cet article date de plus d'un an.

Dakar 2023 : Sébastien Loeb décroche une cinquième victoire sur la 11e étape en auto, et se rapproche de la deuxième place du général

Le nonuple champion du monde WRC a signé une quatrième victoire consécutive, jeudi, dans l'Empty Quarter.
Article rédigé par Quentin Ramelet, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le pilote français Sébastien Loeb (BRX) à l'occasion de la 11e étape du Dakar, le 12 janvier 2023. (FLORENT GOODEN / AFP)

Le partage, il ne connaît pas. C'est d'ailleurs ce qui lui avait permis d'entrer dans la légende des sports mécaniques, en restant champion du monde des rallyes pendant neuf ans (2004 à 2012). Sébastien Loeb (BRX), à défaut de pouvoir contrarier les plans de Nasser Al-Attiyah qui file vers un cinquième sacre sur le Dakar, est donc en mission pour aligner les victoires et se rapprocher de la deuxième place du classement général. Toujours aussi offensif, et de plus en plus à l'aise au milieu des dunes saoudiennes, l'Alsacien a signé un quatrième succès de rang, jeudi 12 janvier, à l'occasion de la 11e étape, son cinquième sur ce Dakar.

Au terme de cette journée marathon (427 km et aucun bivouac d'assistance à l'arrivée), marquée par une spéciale de 274 kilomètres entre Shaybah et l'Empty Quarter, il a devancé son compatriote Guerlain Chicherit (GCK Motorsport, +2''16) et le Suédois Mattias Ekström (Audi, +2'26''). Le tenant du titre qatarien, large leader au général (plus de 1h20 d'avance sur le deuxième), a, pour sa part, tranquillement terminé avec le cinquième chrono du jour (+ 6'42'').

Loeb dans le rétroviseur de Moraes

Par conséquent, le retard du Français au général, notamment sur le dauphin Lucas Moraes, fond aussi vite que ses victoires qui défilent spéciale après spéciale. Désormais, Sébastien Loeb compte un peu moins de dix minutes de débours par rapport au Brésilien qui aperçoit, plus que jamais, dans son rétroviseur, la BRX du pilote français. A cette allure folle (il lui a repris 33'46'' lors de ses quatre dernières victoires), il pourrait même le dépasser d'ici à samedi soir à Al-Hofuf, soit la veille de l'arrivée finale à Dammam.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.