"Votre prénom est une insulte à la France" : la séquence d'Eric Zemmour coupée au montage dans "Les Terriens du dimanche" diffusée sur internet

Sur son compte Instagram, la chroniqueuse Hapsatou Sy a choisi de diffuser les propos violents tenus par Eric Zemmour à son égard sur le plateau des "Terriens du dimanche" au sujet de son prénom.

Une vidéo d\'Eric Zemmour sur le plateau des \"Terriens du dimanche\", l\'émission de C8, dévoilée par la chroniqueuse Hapsatou Sy sur son compte Instagram, le 18 septembre 2018.
Une vidéo d'Eric Zemmour sur le plateau des "Terriens du dimanche", l'émission de C8, dévoilée par la chroniqueuse Hapsatou Sy sur son compte Instagram, le 18 septembre 2018. (HAPSATOU SY)

"J'ai décidé de diffuser moi-même quelques images, quels que soient les risques", écrit Hapsatou Sy. La chroniqueuse des "Terriens du dimanche" sur C8 a diffusé sur son compte Instagram, mardi 18 septembre, des extraits coupés de l'émission, pour dénoncer le comportement d'Eric Zemmour sur le plateau. Elle avait affirmé, dimanche, avoir été visée par des "insultes graves" de la part du polémiste, au cours d'un débat sur l'origine des prénoms portés en France.

Voir cette publication sur Instagram

[part4] Éprouvée par l'incident qui m'oppose à Eric Zemmour, j'ai décidé de diffuser moi-même qques images quelques soient les risques. En préambule, il insulte mes parents qui font honte à la France, je fais honte à la France... puis nous filmons cette scène surréaliste

Une publication partagée par Hapsatousy (@hapsatousy) le

"Je m'appelle Hapsatou", explique-t-elle à Eric Zemmour durant cette séquence. "Eh bien votre mère a eu tort", répond l'éditorialiste. "Vous vouliez qu'elle m'appelle Marie ?" interroge Hapsatou Sy, outrée. "Absolument, c'est exactement ce que je veux", rétorque Eric Zemmour, qui juge également "limites" les prénoms de deux autres chroniqueurs, Gilles-William Goldnadel et Natacha Polony. Des propos qui sont une "insulte à la France", selon Hapstatou Sy. Réponse d'Eric Zemmour : "C'est votre prénom qui est une insulte à la France. Parce que la France n'est pas une terre vierge, c'est une terre avec une histoire, un passé, et les prénoms incarnent l'histoire de la France."

"On se victimise", estime Zemmour

La séquence controversée a été "délibérément coupée au montage selon les instructions du service juridique de C8", avait indiqué lundi la société de production de l'émission. Précisant que sa prise de parole n'est "pas un affront" à la chaîne, Hapsatou Sy insiste sur son émotion face au comportement d'Eric Zemmour durant l'émission. "Personnellement et dans mon être, je ne peux accepter ça. (…) C'est pour moi impossible, inconcevable, de faire offense à mes origines, à mon identité et à ce que je suis." 

"C’est très révélateur de ce que deviennent les débats médiatiques, a réagi Eric Zemmour sur BFMTV, lundi. Mais c’est le risque de l’époque. L’émotion, la judiciarisation et la victimisation. On se victimise pour se faire bien voir et après on joue l’émotion, et après on vient et on dit 'Attention, je vais déposer plainte'."