Etats-Unis : l'humoriste Jon Stewart quitte l'émission culte "The Daily Show"

Le programme satirique voit partir son présentateur vedette, qui officiait depuis 17 ans. 

Le présentateur vedette Jon Stewart présente un nouveau numéro de l\'émission culte \"The Daily Show\", le 18 octobre 2012.
Le présentateur vedette Jon Stewart présente un nouveau numéro de l'émission culte "The Daily Show", le 18 octobre 2012. (JASON REED / REUTERS)

Séisme médiatique outre-Atlantique. L'humoriste vedette américain Jon Stewart va quitter "The Daily Show", émission satirique culte singeant un journal télévisé, qu'il anime depuis 1999. C'est ce qu'a indiqué, mardi 10 février, la chaîne Comedy Central. La date précise de son départ n'a pas été donnée, Comedy Central indiquant seulement qu'il allait rester aux manettes de l'émission jusqu'à "plus tard cette année".

"Nous mettons encore au point les détails, ce pourrait être quand je serais chaud [pour un autre contrat], peut-être en septembre, peut-être en décembre, peut-être en juillet", a précisé l'humoriste aux yeux bleus et au célèbre petit sourire en coin dans l'émission du mardi soir. "Je n'ai pas de plan précis, mais j'ai beaucoup d'idées en tête", a-t-il ajouté, indiquant qu'il allait pouvoir dîner avec ses proches, qui "paraît-il, selon plusieurs sources, sont des gens adorables".  

Pas de plan précis, à part des soirées en famille

Jon Stewart est par ailleurs revenu sur ces longues années passées sur Comedy Central, qu'il a intégrée en 1998, avec tout l'humour qui le caractérise. "Dix-sept ans est mon record de longévité dans un boulot. Soit 16 ans et cinq mois de plus que mon précédent record", a-t-il souri.

Derrière son bureau, l'humoriste a reçu des grands noms de la politique et du show-business. Le président américain, Barack Obama, est notamment apparu cinq fois dans l'émission, contre quatre fois pour la Première dame, Michelle Obama.

Dans un communiqué, la chaîne a rendu hommage à son présentateur vedette. "A travers sa voix unique et sa vision, 'The Daily Show' est devenu incontournable pour des millions de fans et une plateforme sans pareille pour la comédie politique qui va continuer à vivre pendant les années à venir."

Les téléspectateurs en panique 

Après la fin, en décembre, de l'émission de son ancien acolyte Stephen Colbert, "The Colbert Report", les téléspectateurs amateurs des critiques acérées sur la politique américaine se trouvent un peu désemparés. Sur Twitter, ils expriment leurs regrets face à la décision de l'animateur culte. "Cher Jon Stewart,  j'ai le regret de vous informer que nous n'acceptons pas votre démission. Très sincèrement. Signé : littéralement tout le monde", écrit un internaute. "Donc, on va devoir se coltiner le carnage annoncé de la présidentielle de 2016 sans Jon Stewart aux commandes du DailyShow ? Hmmm...", hallucine le comédien Patton Oswald sur le réseau social. La plupart se contente d'un "QUOOOOOOOIIIII ?" d'incompréhension.

D'autres s'en consolent en alimentant le mot-dièse #JonStewartForPresident, espérant que l'animateur se lance en politique. Ou encore, en se remémorant les meilleurs prestations de Stewart, comme ici avec l'acteur Steve Carell et l'animateur Stephen Colbert.

En tout cas, l'heure est aux pronostics dans de nombreux médias américains. Quel comique pour occuper le fauteuil de Jon Stewart ? Amy Poehler ? Jessica Williams ? Chris Rock ?, s'interroge Vox (en anglais). Aziz Ansari ? Louis CK ?, se demande Buzzfeed (en anglais) dans un sondage (remporté pour l'instant par Amy Poehler, actrice et productrice, star de Parks and Recreation). Dans tous les cas, "qu'importe la personne qui le remplace, ils [Comedy Central] devraient juste rebaptiser l'émission 'The Daily Show Sans Jon Stewart", relève un fan, toujours sur Twitter.