"J'ai gagné 18 500 euros pour préparer et présenter les César" : attaquée par Cyril Hanouna sur son cachet, Florence Foresti répond

Selon l'animateur de C8, Florence Foresti aurait touché "130 000 euros" pour avoir présenté la cérémonie des César. Des chiffres faux, assure l'humoriste. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florence Foresti en maîtresse de cérémonie, pour la 45e cérémonie des César, le 28 février 2020 à la salle Pleyel, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Cher Cyril, j'ai gagné 18 500 euros pour préparer et présenter les César." Florence Foresti a réagi, lundi 9 mars, dans une story Instagram, à la polémique initiée par Cyril Hanouna une semaine plus tôt. Selon l'animateur de C8, l'humoriste aurait gagné "130 000 euros, dont 30 000 euros pour ses auteurs" pour sa prestation lors de la cérémonie des César, le 28 février. "C'est une insulte au groupe Canal (qui diffusait la cérémonie) qu'elle soit partie avant la fin", a-t-il affirmé. 

Sur son compte Instagram, "Madame Foresti" a tenu à repondre : "Cher Cyril, j'ai gagné 18 500 euros pour préparer et présenter les César. Comme vous avez l'air fort bien renseigné sur les salaires de mes prédécesseurs, vous pourrez sans doute lancer un débat sur l'écart salarial entre les hommes et les femmes lors de votre prochaine émission." 

Elle a quitté la scène après le prix remis à Polanski

Cyril Hanouna lui a à nouveau répondu sur le plateau de "Touche pas à mon poste", lundi 9 mars : "18 500 euros, c'est faux, mais Canal+ a bien donné 120 000 à Florence Foresti, c'est clair, c'est net", a-t-il maintenu, citant des sources chez Canal + (qui, entre autres, possède C8, chaîne sur laquelle officie Cyril Hanouna). 

Lors de la cérémonie des César, l'humoriste n'avait pas terminé sa prestation après l'annonce de l'attribution du César du meilleur réalisateur à Roman Polanski : elle avait publié un message qui tenait en un mot, "Ecœurée", sur Instagram, pour expliquer son départ. L'actrice Adèle Haenel avait également quitté la salle dans la foulée. Elles ont depuis été la cible de nombreuses critiques, mais ont aussi reçu énormément de soutiens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.