Canal+ : Vincent Bolloré annonce le retour du "cryptage à l'ancienne"

Sur RTL, le patron de la chaîne cryptée a déclaré, jeudi, que cela devrait "susciter l'envie" de s'abonner. 

Capture d\'écran du passage de Canal+ en crypté, avant que la chaîne n\'opte pour un simple écran noir. 
Capture d'écran du passage de Canal+ en crypté, avant que la chaîne n'opte pour un simple écran noir.  ( YOUTUBE)

"Tchwwwwwwwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiikkkkrouuutchiiiiiiiikktchwwwiiiiiiiiiiiiii." Souvenez-vous, c'était le bruit qui envahissait le salon quand, peu après l'émission "Nulle part ailleurs", Canal+ repassait en crypté. Remplacé depuis plusieurs années par un simple écran noir, vous risquez d'entendre (et de voir) ce cryptage à nouveau.

Invité de RTL, jeudi 8 octobre, le patron du groupe Canal+, Vincent Bolloré, a annoncé le retour du "cryptage à l'ancienne", afin de "susciter l'envie de s'abonner à Canal+".

"Le téléspectateur doit avoir envie de nous rejoindre", a-t-il expliqué. Un argument qui émeut sans doute toute une génération de téléspectateurs, encore intrigués par la légende urbaine de la passoire (agiter l'ustensile devant l'écran devait soi-disant vous permettre de regarder le match - ou autre chose - sans décodeur).

Il "écoute les critiques" et fait confiance au "Grand Journal"

 "Canal+ est aujourd'hui dans un modèle essoufflé", a ajouté l'industriel et homme d'affaires, qui ne cesse de susciter la polémique depuis qu'il a pris les rênes du groupe, en septembre. "J'écoute les critiques, mais quand vous avez besoin de faire bouger une maison, il faut changer les choses."

Pour redynamiser ce modèle, il a renouvelé sa confiance à l'équipe du "Grand Journal", et à sa présentatrice Maïtena Biraben, vivement critiquée depuis la rentrée. "On ne peut juger de rien en quatre semaines, il faut lui laisser le temps", a-t-il expliqué, assurant qu'il n'y avait "aucun plan B," visant à la remplacer. 

En revanche, il n'a pas indiqué si "Les Guignols de l'info" absents de l'antenne depuis la rentrée, seront, un jour, de retour à l'écran, avec ou sans cryptage.