Cet article date de plus de six ans.

Vidéo A Rio de Janeiro, les écoles de samba lancent le carnaval

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
APTN et REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs d'entre elles ont défilé, dimanche soir, dans les rues brésiliennes et sous la pluie. 

La pluie battante ne les a pas empêchés de virevolter. Annoncées par une explosion de percussions, les écoles de samba et leurs milliers de danseurs ont donné le coup d'envoi, dimanche 15 février, des défilés du carnaval sur le sambodrome de Rio de Janeiro (Brésil).

Ce moment est attendu toute l'année par les Cariocas et, surtout, ceux des favelas, qui se disputent le titre convoité de "championne" du carnaval, devant les 72 500 spectateurs du sambodrome. "Je viens tous les ans. C'est le meilleur carnaval du monde !", assure dans les tribunes à ciel ouvert, Fatima Moreira, 42 ans, qui a enfilé un grand imperméable transparent.

La moins bonne école reléguée en deuxième division

La tension est toujours très vive, car les défilés sont une compétition aux règles très strictes qui passionnent autant qu'un match de foot. Dix critères sont pris en compte par 36 jurés, comme le choix de la musique, l'évolution du couple porte-étendard de l'école ou encore celle de la "reine de la bateria" qui danse seule devant les centaines de percussionnistes. La plus mal notée est reléguée au "groupe d'accès", les écoles de deuxième division.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Spectacles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.