"Traces, discours aux nations africaines" : un appel galvanisant à la jeunesse par la voix du conteur Etienne Minoungou à Avignon

À la semaine d’art en Avignon, Etienne Minoungou s’empare de ce texte poétique et politique du Sénégalais Felwine Sarr accompagné par le chant du musicien Simon Winse.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
3traces, discours aux Nations Africaines (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE)

Traces, discours aux nations africaines est un appel à la jeunesse africaine, signé par l’écrivain et économiste Felwine Sarr. Un texte qui par la présence et la voix du conteur-acteur burkinabé Etienne Minoungou devient une adresse directe au public, lumineuse et pleine d’espoir.

Ce texte commandé par le Théâtre de Namur, a été créé lors de l’inauguration du Musée des civilisations noires en 2018 à Dakar. Un homme revient au pays et raconte ce qu’il a vu. On suit le parcours d’un émigré "que la mer vomit sur une côte méditerranéenne", et qui devient "le déchet des autres". Mais aussi l’odyssée de ce continent africain, berceau de l’humanité soumis à l’esclavage, à la colonisation, mais aussi aux autocrates locaux. Une Afrique qui se verra affublée du qualificatif de continent sous-développé : "Comment avons-nous pu accepter de nous faire appeler ainsi par les détrousseurs qui nomment pauvres ceux qu’ils ont spoliés ?", interroge Minoungou.

"Traces, discours aux Nations Africaines" (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE)

"Traces s’adresse à la jeunesse africaine, à la force vive du continent qui pense, souvent dans un rapport de défiance, que son Orient c’est encore l’Occident", commente Felwine Sarr. "Ce texte mythologique, cette longue marche métaphorique de l’existence humaine, revient sur l’histoire du continent en la sortant du ressentiment, de la plainte, pour aller vers une forme de réveil et d’engagement lumineux".

"Traces, discours aux Nations Africaines" (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE)

Etienne Minoungou, présence solaire, s’empare de ce texte avec autant de colère que de douceur et de bienveillance. Ses mots entrent en résonance avec le chant de Simon Winse qui s’accompagne des sonorités traditionnelles de l’arc à bouche, de la flûte peule, donnant à entendre toute la sève et les couleurs de l’Afrique.

"Traces, discours aux Nations Africaines" (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE)

"Notre seule faiblesse, c’est d’ignorer nos forces", clame le comédien. C’est presque une conclusion en forme de nouveau départDans la salle, Charles Berling, le co-directeur du théâtre de Toulon est venu en voisin : "J’ai aimé cette approche très simple, dénudée. Le texte est très beau, dit par un conteur à la forte présence avec qui j’ai un projet". 

C’est aussi ça Avignon : prendre le pouls du monde, dessiner des destins et tracer des chemins d’espérances. 


"Traces, discours aux Nations Africaines" de Felwine Sarr
Mise en scène Etienne Minoungou
Avec Etienne Minoungou et Simon Winse
Du 23 au 27 octobre à 17h
Collection Lambert
5 rue Violette, 84000 Avignon 

Une Semaine d'art en Avignon

En tournée :
Le 6 décembre 2020 Vitry-sur-Seine – Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine
Du 10 au 12 décembre 2020 Bobigny – MC93 
Le 3 octobre 2020 Limoges – Théâtre Expression 7

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.