Le metteur en scène portugais Tiago Rodrigues, nommé directeur du Festival d'Avignon, succédera à Olivier Py

Le futur directeur met en scène, lundi soir, lors de l'ouverture du Festival, "La Cerisaie" de Tchekhov, avec Isabelle Huppert. Il sera le premier étranger à la tête du Festival d'Avignon.

Article rédigé par
Carla Loridan - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Tiago Rodrigues dans la Cour d'honneur du Palais des Papes, au 75e Festival d'Avignon (© PHOTO CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE)

Le directeur du Festival d'Avignon, Olivier Py, s'apprête à tirer sa révérence. A partir de septembre 2022, il sera remplacé par le metteur en scène portugais Tiago Rodrigues, a annoncé lundi 5 juillet la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, lors d'une conférence de presse à Avignon. La direction de l'édition 2022 sera encore assurée par Olivier Py et Tiago Rodrigues preparera l'édition 2023. Sa nomination intervient alors que la 75e édition du célèbre Festival s'ouvre le jour même.

Le public pourra juger dès ce lundi soir du talent de Tiago Rodrigues, qui va être le premier étranger à la tête du Festival d'Avignon depuis sa création en 1947. A 22 heures, il doit en effet mettre en scène La Cerisaie, de Tchekhov, avec Isabelle Huppert, dans la cour d'honneur du Palais des papes. Acteur, auteur et metteur en scène, Tiago Rodrigues devra quitter le Portugal et le Théâtre national Dona Maria II, qu'il dirigie depuis 2014 à Lisbonne. Il est le 7e directeur seulement du festival en plus de 70 ans.

"Depuis plusieurs jours, la rumeur le donnait favori face à ses trois concurrents", raconte Télérama, qui égrène les noms des perdants : "Claire Lasne-Darcueil, directrice du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Romaric Daurier, directeur de la scène nationale le Phénix à Valenciennes, et José Manuel Gonçalvès, directeur du Cenquatre à Paris."

"Le plus beau festival de théâtre au monde"

"C'est le plus beau festival de théâtre au monde, c'est une aventure à laquelle je vous promets que je vais consacrer toutes mes énergies, essayant de contribuer à cette grande fête de la liberté artistique et de la démocratisation culturelle", a déclaré Tiago Rodrigues lors d'un point presse au Palais des Papes, haut lieu de la ville et du Festival. "Je voudrais remercier la France, pays d'accueil, société diverse et ouverte, qui accueille et a accueilli tellement de migrants et d'exilés, tellement de Portugais, notamment mon père, qui s'est échappé de la dictature au Portugal", a-t-il ajouté

"Tiago Rodrigues vient d’être nommé et ça me remplit le cœur de joie", a réagi de son côté Olivier Py, qui a félicité son successeur lors d'un point presse qui a suivi sa nomination par Roselyne Bachelot.

Olivier Py félicite son successeur, Tiago Rodrigues, tout juste nommé par Roselyne Bachelot (5 juillet 2021) (Sophie Jouve)

Persévérant dès son plus jeune âge

Sa première fois à Avignon, c’était en 2015, avec son adaptation de d’António e Cleópatra (Antoine et Cléopâtre) de William Shakespeare. Puis il signe Sopro (le souffle) qui envoûte le festival en 2017.

Né à Lisbonne en 1977 d’une mère médecin et un père journaliste - tous deux intellectuels de la révolution des Œillets -, Tiago Rodrigues évolue entre les locaux de l’hôpital avec sa mère et la rédaction du journal de son père. Enfant, il développe très tôt un attrait pour l’écriture et s’amuse à imiter les journalistes qu’il observe dans la rédaction de son père. A l’âge de 7 ans, le jeune Tiago découvre le fado, ces chants populaires mélancoliques portugais, et se découvre une passion pour le théâtre. Il postule au conservatoire de Lisbonne où il sera retenu trentième sur trente. Mais après un an d’études, ses professeurs lui conseillent d’abandonner : "Plusieurs d’entre eux se sont rapprochés de moi en me disant : ‘Tu dois suivre ta nature, peut-être, mais le théâtre n’est pas fait pour toi’", confie le dramaturge lors d’une conférence au festival d’Avignon en 2019. Hors de question pour le jeune passionné de baisser les bras : "Cet été-là je me suis dit que j’allais faire le maximum, que j’allais essayer le plus possible de travailler autrement", poursuit-il.

A 20 ans à peine , Tiago Rodrigues décide de travailler davantage son jeu et fait la connaissance du collectif de comédiens Tg Stan, originaire d’Anvers. Surpris par l’absence de hiérarchie et par la liberté de création prônée par le collectif belge, Tiago Rodrigues monte avec eux Point Blank d'après Platonov, pièce inachevée de Tchekhov. En 2003, il poursuit son ascension et cofonde, avec l’artiste et diplômée de chimie Magda Bizarro, Mundo Perfeito. Une compagnie grâce à laquelle il collaborera avec un grand nombre d’artistes portugais et internationaux, ainsi que des chorégraphes et des danseurs.  

Un auteur touche à tout

En parallèle de sa carrière au théâtre, Tiago Rodrigues exerce ses talents d’écriture à la télévision où il rédige des scénarios de films et séries notamment pour la chaîne portugaise RTP2. Le dramaturge persévère aussi dans le journalisme et écrit des articles et des essais au plus près de l’actualité sociale et culturelle. Tiago Rodigues s’essaye également à l’enseignement. Il devient professeur de théâtre dans plusieurs établissements : l’école de danse belge PARTS, dirigée par la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker, l’école suisse des arts performatifs La Manufacture, et le projet international L’École des Maîtres.

Grâce à ses pièces récentes, récompensées par de nombreux prix, Tiago Rodigues accroît sa notoriété internationale. En 2014, il présente au théâtre de la Bastille By Heart, une pièce où le public est invité à monter sur scène et qui marquera le début de sa réussite en France. En 2015, l’auteur portugais est nommé directeur artistique du Teatro Nacional D. Maria (équivalent de la Comédie-Française) au Portugal. La même année, il triomphe pour sa première au festival d’Avignon avec son adaptation d’António e Cleópatra de William Shakespeare. Distingué par la République française avec le titre de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, en 2018, Tiago Rodrigues va pouvoir continuer de défendre un théâtre vivant à Avignon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.