L'actrice Cristiana Reali interprète Simone Veil au théâtre, "j'ai tellement d'admiration que j'en ai peur le soir"

Crisitiana Reali endosse le rôle de l'ancienne ministre et interprète ses mémoires, sur les planches du théâtre Antoine à Paris. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les mémoires de Simone Veil actuellement jouées au théâtre par l'actrice Cristiana Reali. (MARCELLO MENCARINI / MARCELLO MENCARINI)

Les mémoires de Simone Veil sont actuellement adaptées au théâtre. Depuis le 18 septembre, le théâtre Antoine à Paris accueille le projet de la comédienne Cristiana Reali. Dans Le combart d'une effrontée, elle endosse le rôle de l’ancienne ministre de la Santé et revient sur son parcours entre tragédie et combats. Pour Cristiana Reali, jouer Simone Veil a quelque chose de vertigineux: "J'ai tellement d'admiration que j'en ai peur le soir", confie la comédienne. "Je ne voulais pas me dire que c'était trop difficile et que je ne le ferai pas parce qu'elle a écrit ce texte, elle voulait donc que ce soit lu, que ce soit dit, que ce soit connu. Moi, mon outil, mon métier, c'est le théâtre, je le fais donc au théâtre."

Sur scène, une leçon de vie et de courage résumée en 1h15 par deux actrices : Cristiana Reali dans le rôle de Simone Veil et Noémie Develay dans celui d’une jeune universitaire auteure d’une thèse sur l’ancienne ministre. Une présence que souhaitait Cristiana Reali pour éviter le monologue. La pièce met en avant les combats de Simone Veil pour survivre quand elle est déportée avec sa mère et sa sœur à Auschwitz, pour pouvoir travailler après-guerre alors qu’elle est mariée et mère de famille, pour améliorer le sort des prisonniers quand elle est magistrate et bien sûr pour le droit des femmes à l’avortement.

Un spectacle nécessaire pour ne pas oublier

Cristiana Reali compose une troublante Simone Veil. Une étonnante ressemblance physique s’est opérée entre la comédienne et la femme politique pourtant, Cristiana Reali a dû contrarier sa nature. "Je suis quelqu'un qui parle avec les mains. C'est ça qui a été le plus difficile et qui est encore difficile. Je me retiens beaucoup parce qu'elle ne bouge pas, note la comédienne. C'est quelqu'un qui bouge la tête, qui a des expressions, etc.. Mais ce n'est pas quelqu'un qui bouge. Je dois donc retenir mes mains. Ce sont des choses comme ça que l'on a essayé de travailler. Il fallait toujours montrer les sentiments et en même temps être très mesurée alors que moi je suis un peu démesurée parfois sur scène."

Avec ce spectacle, Cristiana Reali veut poursuivre l’idée de transmission si chère à Simone Veil : "Je trouve que c'est un spectacle nécessaire pour qu'on n'oublie pas, pour dire que le combat n'est pas fini, qu'il y a encore beaucoup de choses à faire et qu'il faut continuer à avancer et à se battre, tout le temps."

L'actrice cristiana Reali interprète Simone Veil au théâtre, "j'ai tellement d'admiration que j'en ai peur le soir" -Le reportage d'Anne Chépeau.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.