Cet article date de plus de cinq ans.

Fête de la musique : du classique au zen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fête de la musique : du classique au zen
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Hier soir, mardi 21 juin, c'était la fête de la musique. Malgré le contexte de menace terroriste et après des semaines d'intempéries, les musiciens ont fait swinguer la France.

De l'oxygène, de la verdure. Partout en France, parcs et jardins ont ouvert leurs grilles. La musique en mode nature. Dans le parc de Sceaux (Hauts-de-Seine), 550 élèves du conservatoire des Hauts-de-Seine en ont profité pour réciter leur partition. "Dans la ville, il y a plutôt des mélanges de bruits alors que là, il n'y a qu'à écouter", se réjouit une femme venue écouter l'orchestre. "On est en examens donc on voulait pas aller trop loin dans Paris, ça nous fait une pause", explique un étudiant.

La musique zen

Près d'Antibes (Alpes-Maritimes), on a misé sur la "zénitude". Bols tibétains et méditation pour voir et entendre la musique autrement. "Ça permet de s'évader, penser à autre chose et se centrer sur soi-même", explique une femme venue assister à ce spectacle particulier. Dans toute la France des notes de musique pour enfin marquer le début d'un été qui se faisait furieusement attendre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Spectacles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.