Russie : la tradition du réveillon au Bolchoï de Moscou

Publié Mis à jour
Russie : le réveillon au Bolchoï de Moscou, une tradition vieille de deux siècles
Article rédigé par
L.Lacroix, P.Acheré, T.Tarassenkova, A.Koun - France 2
France Télévisions

Chaque année depuis plus de deux siècles, les Russes viennent assister à une représentation de "Casse-Noisette", le ballet de Tchaïkovski, au Bolchoï, à Moscou.  

Chaque année, la musique de "Casse-Noisette" retentit à Moscou (Russie), et réveille le Bolchoï. Le ballet de Tchaïkovski, joué trois semaines par an, est devenu le symbole des fêtes. En Russie, le Bolchoï est une institution, et il n'est pas aisé d'y obtenir une place. Alors, même le public est en représentation et porte ses plus beaux vêtements. Alexandre Kalinin est un habitué. "Ma mère et mon père m'ont amené ici, c'était il y a 60 ans", confie-t-il. La salle de 1 700 places a été construite au milieu du 19e siècle. "On sort du monde, et on ressort 150 ans en arrière", s'émerveille Alexandre.

Le 31 décembre, un soir pas comme les autres

Derrière le rideau, les 80 danseurs s'échauffent. Ils doivent assurer 26 représentations de Casse-Noisette en moins de trois semaines. Ils se relaient pour tenir le rythme. Jacopo Tissi, soliste principal au Bolchoï, sera le prince pour la soirée du 31 décembre. C'est le premier rôle du spectacle le plus important de l'année. "On a beaucoup de responsabilités, parce que c'est un rôle qu'ont dansé des danseurs magnifiques du Bolchoï, c'est un spectacle spécial", confie ce dernier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.