Montpellier : interdiction de danser dans les lieux publics

Dans l’Hérault, classé en zone rouge, le préfet a interdit de danser dans les lieux publics, comme les bars. 

FRANCE 2

La mesure, prise par la préfecture de l’Hérault, s’affiche en lettres capitales sur les tenues des barmans : "prière de ne pas danser". Cette interdiction interpelle les clients des bars montpelliérains. Le département connaît l’un des taux de contaminations parmi les plus élevés du pays, particulièrement chez les moins de 40 ans. Les autorités craignent que les soirées dansantes favorisent la circulation du virus. La mesure est parfois difficile à faire respecter.

Les gérants se questionnent

"S’il y a un contrôle, c’est à l’appréciation de l’officier de police, parce qu’il n’y a pas de piste de danse matérialisée (…) est-ce que trois-quatre personnes qui dansent, c’est justifié comme une piste de danse ?", se questionne Michel Chauvin, propriétaire et gérant de bar. La préfecture a également annoncé son intention de limiter les rassemblements de plus de dix personnes, dans tous les lieux publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans l’Hérault, classé en zone rouge, le préfet a interdit de danser dans les lieux publics, comme les bars. 
Dans l’Hérault, classé en zone rouge, le préfet a interdit de danser dans les lieux publics, comme les bars.  (FRANCE 2)