L'Auvergne vit au rythme du breakdance et prépare les prochains Jeux Olympiques de Paris 2024

En attendant les premiers pas du breakdance dans l'arène olympique, en 2024 à Paris, les athlètes se préparent. De nombreux rendez-vous consacrés à la discipline sont organisés en Auvergne jusqu'au mois de mai 2022. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le festival Urban City de Gerzat dans le Puy-de-Dôme réunit amateurs et professionnels de break dance  (France 3 Auvergne)

Un festival comme un avant-goût aux JO de Paris 2024, à Gerzat dans le Puy-de-Dôme : la petite ville s'est transformée en capitale du breakdance jusqu'à ce dimanche 20 février. Au programme du festival des cultures urbaines, des stages, des spectacles et bien sûr des battles. Amateurs ou professionnels, tout le monde peut participer. 

Prêts pour les JO 2024 

Alors que les Jeux Olympiques de Pékin s'achèvent, les athlètes pensent déjà à la prochaine édition, à Paris en 2024. Et c'est avec quatre nouveaux sports  additionnels qu'il faudra compter : le surf, l'escalade, le skateboard et le breakdance. Dans ce dernier, deux épreuves verront s'affronter les meilleurs compétiteurs au cours de la battle hommes et de la battle femme.

Une reconnaissance de la pratique qui réjouit les sportifs. Marlène Spahr vient de Dijon, elle fait déjà partie de la vingtaine de breakers repérés par le comité français. "Ça permet d'avoir des entrainements en plus, d'avoir des séances de kiné, de cryothérapie, ce qui fait que l'on peut plus prendre soin de notre corps", affirme la professionnelle.

Lors des JO de Paris, les athlètes enchaîneront les "powermoves" comme les coupoles, les "six-step" ou encore les "freezes" en s’adaptant et en improvisant sur le son du DJ pour s’adjuger les votes des juges, et remporter le premier titre olympique de breaking. C’est la Concorde qui accueillera les épreuves de breaking, dans un véritable parc urbain temporaire en plein cœur de Paris.

La France à l'heure du break dance

Issu de la culture hip hop, le breakdance se démarque par sa dimension acrobatique et ses figures au sol. Si la discipline a vu le jour dans les années 1970 à New York, sur le territoire français elle a commencé à séduire les adeptes au milieu des années 1980. Une passion qui n'a jamais chuté, de nombreux festivals étant programmés tout au long de l'année autour de la dynamique. Les professionnel se félicitent de cette reconnaissance internationale et espèrent bien atteindre la plus haute marche du podium des prochains Jeux Olymiques. "En France, on est l'un des pays où il y a de plus d'événements qui sont organisés, c'est en plein développement depuis plusieurs années, donc ça parait logique que ça atterrisse sur un événement aussi important", constate Mickaël Pecaud, danseur et organisateur du festival Urban Gerzat. 

La Urban City donne rendez-vous aux amateurs de breakdance en Auvergne jusqu'au mois de mai, à Riom, Vichy, Clermont-Ferrand ou encore à Thiers. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.