Billets de spectacle : comment la loi encadre-t-elle la revente ?

Alors que l'UFC-Que Choisir a porté plainte contre un site de vente de billets de spectacle, le journaliste Julien Cholin évoque la législation en vigueur.

FRANCE 3

Est-ce légal de revendre ses billets de spectacle ? Cette transaction est autorisée, à condition qu'elle reste occasionnelle. "En revanche, si ça devient une habitude, il faut obtenir l'accord de celui qui a émis le billet, c'est-à-dire l'organisateur de l'événement", rapporte le journaliste Julien Cholin sur le plateau du 19/20. À défaut, les amendes peuvent aller jusqu'à 15 000 euros, voire 30 000 en cas de récidive.

Un billet cartonné ou imprimé à domicile

La loi est claire : il est interdit de faire une plus-value sur la revente d'un billet sur un spectacle subventionné par l'État. "Mais attention, beaucoup d'événements organisés par le privé bénéficient eux aussi de subventions, des festivals par exemple, ils sont donc concernés par cette interdiction", poursuit le journaliste. Enfin, un billet de seconde main peut être cartonné ou imprimé à domicile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que l\'UFC-Que Choisir à porté plainte contre un site de vente de billets de spectacle, le journaliste Julien Cholin met en garde sur les arnaques en ligne.
Alors que l'UFC-Que Choisir à porté plainte contre un site de vente de billets de spectacle, le journaliste Julien Cholin met en garde sur les arnaques en ligne. (FRANCE 3)