Comic-Con : les premiers extraits des très attendues séries dérivées du "Seigneur des Anneaux" et de "Game of Thrones" dévoilés

Au Comic-Con de San Diego, deux séries dérivées de "Game of Thrones" et du "Seigneur des Anneaux" ont dévoilé les premières images des saisons à venir devant des fans en délire. Les prémices d'une rivalité de popularité et d'audience. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Les premiers extraits des séries dérivées de "Seigneur des Anneaux" et "Game of Thrones" sont été dévoilés en fin de semaine dernière au Comic-Con de San-Diego.  (Matt Grace/Amazon Prime Video - 2022 HBO)

Amazon et HBO ont levé le voile sur leurs très attendues séries dérivées du Seigneur des Anneaux et de Game of Thrones, présentées aux fans vendredi et samedi au festival Comic-Con de San Diego. Ils ont pu découvrir des extraits en exclusivité. 

Un milliard de dollars investis par Amazon 

Des hobbits nomades, des elfes réduits en esclavage, une naine barbue et un Balrog... Des passionnés présents au Comic-Con, dont beaucoup ont fait la queue toute la nuit pour s'assurer une place dans la salle, ont pu voir en exclusivité des extraits de la première saison de Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir, financée par Amazon, ainsi que des interviews avec les créateurs de la série et une vingtaine d'acteurs."En tant que fans, spectateurs et amoureux de la Terre du Milieu et de Tolkien, on ne voulait pas faire un truc parallèle ou une série dérivée", a dit le co-créateur de la série, Patrick McKay.

"Nous voulions créer un énorme truc tolkiénien épique. Et Amazon a été suffisamment génial et fou pour dire 'oui, allons-y'", a-t-il ajouté. L'ambitieuse adaptation de l'univers créé par J.R.R. Tolkien dans ses romans a débuté lorsqu'Amazon Prime a fait l'achat des droits pour 250 millions de dollars, voici environ cinq ans. L'entreprise est réputée avoir prévu un budget de plus d'un milliard de dollars pour les cinq saisons programmées des Anneaux de Pouvoir, devant durer chacune dix heures. La première saison, qui sera diffusée à partir du 2 septembre, "réintroduit" le monde de la Terre du Milieu, souligne Patrick McKay.

"Une histoire incroyable et inédite de Tolkien"

On y retrouve notamment des versions très rajeunies de Galadriel et Elrond (Morfydd Clark et Robert Aramayo) puisque, même si les Elfes sont censés être éternels, la série se déroule 4 000 ans avant la trilogie de films tournée par Peter Jackson. Plus précisément, Les Anneaux de Pouvoir a pour toile de fond le "Deuxième Age", période historique fictive de l'univers inventé par Tolkien et sur laquelle il a livré relativement peu de détails.

Les créateurs de la série avaient donc davantage de possibilités pour donner libre cours à leur imagination. "La voie était grande ouverte", selon le co-créateur J.D. Payne. "Amazon a acquis les droits d'environ 10 000 ans d'histoire de la Terre du Milieu et a dit 'OK les gars, on est preneurs de toutes les idées' ". "Nous pensons que le Deuxième Age est vraiment génial. C'est une histoire incroyable et inédite de Tolkien, tellement emblématique avec la création des Anneaux de Pouvoir", dit le scénariste.

Une grosse partie du budget de la série a été consacrée à la construction de décors et de costumes hors du commun, qui ont ébahi les fans rassemblés à San Diego. Même si l'intrigue reste confidentielle, les extraits diffusés vendredi représentaient notamment l'île de Numenor, dont les détails projetés sur un écran géant englobant les trois quarts de la salle ont arraché des cris admiratifs aux spectateurs."Nous avons construit autant que des humains pouvaient le faire", a assuré la productrice exécutive Lindsey Weber. "Nous avons bâti une ville entière avec plusieurs pâtés de maisons et un quai tout entier, c'est dingue et gigantesque", a renchéri Patrick McKay.

Un extrait montre également un groupe de Harfoots ("pieds velus" dans la traduction française des romans), ancêtres nomades des hobbits qui vivent dans des roulottes et non pas dans des trous comme leurs descendants du Seigneur des Anneaux. D'autres images révèlent un royaume nain et la première apparition d'une naine - barbue comme ses congénères - dans l'histoire de la saga, ou encore un groupe d'elfes enchaînés et réduits aux travaux forcés par d'horribles orques. 

Bande annonce de la série "Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de pouvoir" disponible le 2 septembre sur Amazon Prime Video : 

Assurer la relève de "Game of Thrones"

Obsession personnelle du Jeff Bezos, le fondateur multimilliardaire d'Amazon, Les Anneaux de pouvoir est le coup le plus spectaculaire jamais joué par le groupe dans la "guerre du streaming" qui l'oppose à ses grands concurrents Netflix et Disney+. Elle devra se mesurer, en termes de popularité et d'audience, à la série dérivée de Game of Thrones (GOT), House of the Dragon présentée par HBO elle aussi ce week-end au Comic-Con. 

Trois ans après la fin de la série GOT, l'auteur de la saga littéraire George RR Martin et le casting du préquel House of the Dragon, qui sort sur les écrans le 21 août, ont évoqué samedi le défi d'assurer la relève du phénomène mondial. La saga de l'écrivain américain a donné naissance à la série au succès planétaire ainsi qu'à plusieurs spin-offs qui vont bientôt sortir.

La sanguinaire famille Targaryen et ses dragons

Le premier de ceux-ci est donc House of the Dragon, basé sur le livre Fire and Blood (Feu et Sang). L'histoire se déroule 200 ans avant les événements de Game of Thrones et raconte l'histoire de la sanguinaire famille Targaryen et de ses dix-sept dragons. "C'est assez enthousiasmant. On est toujours nerveux au début, parce que ces livres, ces personnages sont comme mes enfants", a relevé l'écrivain de 73 ans. "On se demande comment ils vont être traités, est-ce que vous allez les reconnaître quand ils vont revenir vers vous?". Mais, a-t-il souligné, "j'ai été très, très chanceux dans le cas présent... J'ai vu neuf des dix épisodes et c'est assez formidable".

Dans ce préquel, les fans de GOT vont découvrir les ancêtres des héros des huit saisons de la série de HBO diffusée entre 2011 et 2019. En particulier ceux de Daenerys Targaryen. La distribution compte notamment Emma D'Arcy (Wanderlust), Matt Smith (Doctor Who, The Crown), Rhys Ifans (The King's Man, Spiderman) et Olivia Cooke (Bates Motel, Ready Player One) ou encore Paddy Considine.  

"La série commence à l'apogée de la dynastie, alors au sommet du pouvoir, de la richesse et de l'influence", a expliqué le scénariste Ryan Condal. "Ils détiennent le maximum de dragons qu'ils vont jamais avoir et c'est juste avant qu'ils ne commencent à perdre de leur lustre". Selon lui, chacun des 17 dragons aura ses propres caractéristiques physiques et son caractère.

"Une pression intense"

Peu de nouveaux extraits ont été dévoilés lors du festival Comic-Con à San Diego, mais les attentes sont très élevées pour ce spin-off. D'autant que la dernière saison de GOT a déçu critiques et fans pour avoir notamment abouti à un dénouement insatisfaisant. En huit saisons, la série a reçu d'innombrables récompenses, en particulier 59 Emmys, un record.

George RR Martin a déclaré sur le ton de la plaisanterie que la nouvelle série pourrait déclencher une guerre entre fans "l'année prochaine". Olivia Cooke, qui incarne Alicent Hightower dans le spin-off, a confié qu'il avait semblé "étrange" d'essayer de prendre la relève "d'un tel mastodonte""Nous avons ressenti une pression intense pour vous donner ce que vous voulez mais aussi pour faire quelque chose de différent et y apposer notre propre touche", a-t-elle expliqué.

Bande annonce de la série "House of the dragon" disponible le 21 août sur HBO Max : 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Game of Thrones"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.